Les images arrivent...

Contrôler un PC sous Windows depuis un iPad

Chers amis macusers, à l’approche des fêtes de Noël, il faut savoir se montrer charitable, particulièrement envers les utilisateurs de PC sous Windows. En effet, devant l’afflux des demandes concernant les modalités de contrôle d’une application sous Windows depuis un iPad, n’ayant fourni des explications (*) que pour les utilisateurs de Mac, je me sens redevable d’un petit tutoriel pour les windowsusers.

Pour que votre iPad puisse contrôler l’écran d’un PC, il faut au préalable créer un réseau « Ad-hoc » sur le PC,  en suivant ce tutoriel fourni par Microsoft.

Configuration de Windows

Le système d’exploitation Windows, contrairement à OS X, ne proposant pas de fonction native de partage d’écran à distance, il faut installer et activer une application VNC (Virtual Network Computing) serveur, telle que l’application TightVNC, gratuite et facile à mettre en oeuvre (quoique non traduite en français).

tightvnc sur windows

Une fois installé, le serveur TightVNC est activé par défaut (dans le cas contraire on y accède par le menu « démarrer » de Windows) et une icône d’actions est ajoutée à la barre des tâches, permettant de gérer l’utilisation du serveur VNC. Un survol de l’icône avec la souris affiche une « infobulle » avec l’adresse IP à utiliser pour se connecter au serveur.

Lors de l’installation, le serveur demande de créer un mot de passe de connexion, et éventuellement un mot de passe de visualisation seule. La fenêtre de configuration permet de modifier les paramètres de connexion.

Il faut ensuite vérifier, dans le Centre de Sécurité, que le pare-feu de Windows accepte bien les entrées de TightVNC.

Mise en oeuvre de l’iPad

VNC LiteTéléchargez une application VNC. Celle que j’utilise, VNC Lite de MochaSoft, est gratuite et très simple à paramétrer.

Connectez votre iPad en WiFi sur le réseau de votre PC, puis lancez VNC Lite. Saisissez les paramètres dans les réglages de l’application comme ci-dessous, en cliquant « Configure > New », une fois terminé cliquez sur « Connect ».

vnc lite config

L’adresse IP est celle de votre serveur TightVNC. Le port est 5900 par défaut. Le mot de passe est, évidemment, celui que vous avez saisi dans la configuration de TightVNC.

windows sur ipad

Contrôle du PC par l'iPad

Quel intérêt ?

Si vous utilisez une application telle que l’excellent ScanNav de Marc Lombard sur votre PC, cette technique offre une méthode simple pour contrôler (partiellement) et visualiser l’écran du PC depuis votre iPad. La connexion VNC vous permet d’utiliser l’iPad comme répétiteur actif, à la barre, pendant le quart de veille ou sous le deck-house. C’est la solution adoptée, cet été, par plusieurs participants à la Course du Figaro équipés de MaxSea sous Windows.

ScanNav sur iPad

ScanNav affiché sur l'iPad

Les touches inférieures de VNC Lite permettent de faire apparaître le clavier de saisie, le menu de réglage, et de contrôler l’affichage plein-écran du PC asservi. Les taps du doigt sur l’écran tactile guident la souris pour faire défiler l’écran, ouvrir les menus déroulants, activer les icônes de la barre d’outils, etc. Le contrôle est sommaire, mais suffisant pour un écran de répétition à distance.

(*) Contrôler un Mac (ou un PC) depuis un iPad 

Voir aussi :

Contrôler un Mac ou un PC avec TeamViewer HD sur iPad  

 

 

4 commentaires

  1. Jean-Yves LECESNE dit :

    Bravo d’avoir pensé aux windowsusers. Mais impossible de mettre en oeuvre correctement TightVNC. Avez-vous d’autres infos à nous communiquer sur les paramétrages ?
    Merci d’avance. JYL

    1. Francis dit :

      Désolé, non. J’ai fait les tests avec le PC portable d’un ami équipé de Windows 7 et d’une carte wifi, en réseau ad-hoc sans routeur ni firewall, et ça a marché (d’où les impressions d’écran). Il faut lire les recommandations sur le site de TightVNC (je sais, c’est en anglais, mais on n’y échappe pas, il faut apprendre les langues !).

  2. Jean-Yves LECESNE dit :

    Merci, c’est sympa ! Surtout le commentaire final…
    Lire l’anglais et comprendre la logique des développeurs c’est autre chose…
    Très élégant !

    1. Francis dit :

      Je suis navré, mais je traduis déjà pas mal d’articles, de notices, de logiciels sur Mac, je ne peux pas le faire pour les innombrables applications Windows. Par contre, il semblerait qu’un utilisateur de Sail The World n’ait pas eu de difficultés, vous pourriez utilement le contacter.