Navigation Mac

Le blog

DataLinker et Sail Racer nous arrivent de Lituanie

SailRacer UAB est une petite société lituanienne fondée en 2013 par une équipe de développeurs expérimentés et passionnés de régate. Ils conçoivent des solutions pour les régatiers et les clubs, tant logicielles que matérielles, s’attachant à développer des applications et les accessoires indispensables au traitement des données de navigation pour appareils mobiles et à leur exploitation via le Cloud. Ils proposent une application spécifiquement dédiée à la régate, Sail Racer, et la première passerelle NMEA en Bluetooth du marché, DataLinker.

DataLinker, une passerelle NMEA en Bluetooth

Le DataLinker permet de recevoir les données des instruments sur un smartphone, une tablette ou un autre appareil mobile compatible, grâce à la technologie  Bluetooth Smart (¹). On peut utiliser les données de vent, compas, speedomètre, sondeur et GPS avec une application dédiée tout en restant connecté à l’internet en Wi-Fi et ainsi partager ces données via le Cloud.

Actuellement, l’accès d’un appareil sans fil à internet tout en étant connecté en Wi-Fi aux instruments de navigation via une passerelle nécessite un paramétrage de la connexion Wi-Fi sur cet appareil, que peu d’utilisateurs maitrisent. Pour pallier cet inconvénient, le DataLinker utilise la technologie Bluetooth Smart (¹). Ainsi, le port Wi-Fi de la tablette reste disponible pour une connexion à l’internet.

Avec le DataLinker, on peut à la fois recevoir les données des instruments, utiliser une application de tactique ou de navigation, charger les données brutes et calculées sur le Cloud et faire profiter ses amis du suivi en direct de sa route. Une flotte de bateau peut ainsi partager ses données, un club de régate peut offrir le suivi en temps réel de façon simple et économique et un entraîneur peut suivre la progression de ses équipes (une application a été spécialement conçue pour les clubs).

Cependant, l’appareil reste limité à une connexion NMEA unique, ne fais pas de multiplexage et ne gère pas le protocole SeaTalk, contrairement à des produits comme les Miniplex de ShipModul.

Le boitier en ABS répond à la norme de protection IP54 (²). Il comporte un connecteur unique et 3 leds de fonctionnement. Le câble fourni comprend deux fils d’alimentation et les deux fils de l’entrée NMEA supportant de 4800 à 38400 bauds.

Caractéristiques :

  • Portée : 50 mètres
  • Interfaces : RS232, RS422
  • Format de données : NMEA 0183
  • Débit : 4800-38400
  • Alimentation : 10-30 V.
  • Consommation : 35 mA (12 V.)
  • Câble alimlentation/data fourni : 1 mètre
  • Dimensions : 100 x 50 x 25 mm
  • Poids : 90 g
  • Norme protection : IP54 (²)

Sail Racer

L’application Sail Racer est destinée aux régatiers. Elle utilise les données fournies par les instruments du bateau (GPS, Vent, Compas) associées à une polaire de vitesse dans une interface offrant une vision instantanée de la progression vers une ligne de départ ou une marque de parcours.

Concurrente directe de iRegatta, Sail Racer assiste le skipper à passer la ligne de départ en tête et au meilleur endroit, à choisir les meilleurs bords de près et de portant, à suivre la meilleure route en prenant en compte le vent, la polaire de vitesse et la dérive.

L’interface est configurable, conçue pour présenter les informations les plus pertinentes d’un seul coup d’oeil, avec plusieurs écrans accessibles par glissement. Plusieurs modes sont proposés : préparation au départ (pre-start), départ (start), en route (on course).

Un compte sur www.sailracer.net permet de stocker des waypoints, des parcours de régate, des évènements et des traces. Il est indispensable pour utiliser les fonctions de l’application. Gratuit au téléchargement, les fonctions de base sont limitées, un abonnement de 10 € par an est nécessaire pour accéder aux fonctions complètes.

Le DataLinker n’est pas encore disponible en France, l’application Sail Racer est déjà disponible sous iOS et Android, pour smartphone et tablette. L’application supporte bien entendu le DataLinker, mais également n’importe quelle passerelle Wi-Fi utilisant le protocole TCP/IP. Il faudra attendre les premiers tests pour se faire une opinion définitive.

———
(¹) Bluetooth 4.0, appelé aussi BLE (Bluetooth Low Energy)
(²) Rappel sur les indices de protection concernés IPxx :
Premier chiffre : protection contre les corps solides (poussière, sable)

  • 5 = Protégé contre la poussière

Deuxième chiffre : protection contre les liquides

  • 4 = Protection contre les projections d’eau

Pour plus de détails, voir ce document.
———

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Est ce qu’il y moyen de récupérer les infos NMEA 2000 via le wifi GoFree de BG pour les utiliser dans Sail Racer?

    Merci,

  2. Merci Monsieur, je ne vous suis pas très bien, ces paramètres sont à rentrer dans l’iPad ?
    Sail Racer accepte les data en NMEA2000 ?
    Olivier

    • Si vous lisez attentivement la documentation de Navico, vous verrez que la passerelle Wifi-1 transmet les données en NMEA0183. Vous connectez votre iPad au point d’accès Wi-Fi du module, et vous saisissez dans Sail Racer l’adresse IP et le Port de transmission. Si ça ne fonctionne pas, vous contactez leur support.