Navigation Mac

Le blog

De la cartographie maritime

On approche de Noël et, que la fête soit religieuse ou païenne, des traditionnels cadeaux.

Vous avez sans aucun doute deviné ma passion pour la cartographie maritime, mais bien avant les cartes électroniques, je voue un attachement particulier aux cartes papier. J’ai commencé à naviguer sur les cartes du SHOM en noir et blanc, assorties de jolies gravures calligraphiées représentant des caps remarquables, des alignements. Puis sont apparues les cartes en couleur, à plat, difficiles à ranger dans un voilier de 8 mètres. J’ai acheté des cartes de l’Amirauté Britannique, encore plus colorées, de formats impossibles, avec des pliages et des découpages compliqués sous forme de cartouches. Enfin j’ai découvert aux Antilles les cartes Imray, d’un format réduit, plastifiées et pliées dans des enveloppes de protection en plastique, une révolution dans les tables à cartes. Puis le SHOM a également produit les cartes pliées, “P” pour Plaisance, que j’ai vendues pendant plusieurs années.

Mais ceci ne représente globalement que les 35 dernières années de la cartographie marine.

J’ai donc été particulièrement fasciné par les deux ouvrages qui suivent, que peut-être vous connaissez déjà car ils ne sont pas récents, mais qui valent vraiment de profiter de cette période de fête pour se faire offrir, si on ne les a pas déjà.

cartes cotes de franceOlivier Chapuis – Cartes des côtes de France

Editions du Chasse-Marée 2007

L’auteur

Docteur en histoire et titulaire d’une maîtrise en géographie, Olivier Chapuis est spécialiste de l’histoire de la cartographie marine et de la navigation. Il y a consacré sa thèse (« A la mer comme au ciel », Presses de l’Université, 1999), primée par l’Académie de marine et Grand-prix de la Mer de l’Association des écrivains de langue française en 2000.

Coureur au large de 1981 à 1989, 3ème de la Mini-Transat en 1983, navigateur de Paul Vatine en multicoque, c’est aussi un marin aguerri. Journaliste au magazine « Voiles et Voiliers » depuis quelques années, il est l’auteur de plusieurs hors-série (météo, carte marine, GPS, navigation électronique). Il tient également un blog que j’apprécie beaucoup, et dont j’ai mis le lien dans le ruban de droite.

Le livre

Olivier Chapuis nous raconte l’histoire des cartes géographiques du littoral français de 1500 aux années 2000. Les progrès de la cartographie traduisent les avancées technologiques de la première moitié du XIXe siècle, puis l’évolution rapide des moyens techniques à partir de 1850, enfin l’explosion de l’électronique à partir de la deuxième moitié du XXe siècle. Exceptionnellement illustré, ce superbe livre fait la synthèse de cinq siècles d’histoire de la cartographie marine et terrestre française. Ces documents évoquent également la diversité des  rivages, des événements et des hommes qui les ont habités. Des chefs-d’oeuvre de cartes sont reproduits en grand format, sur des pages dépliantes, ce qui permet d’en apprécier toute la beauté. Présenté dans un coffret illustré, dans une édition reliée avec jaquette, c’est aussi un bel objet à contempler dans la bibliothèque marine.

oceans de papierOlivier Le Carrer – Océans de papier

Editions Glénat 2006

L’auteur

Journaliste et navigateur, Olivier Le Carrer parcourt depuis trente ans la plupart des mers du monde. Longtemps responsable de la revue « Bateaux », il a également signé plusieurs ouvrages de référence sur l’histoire des bateaux et l’art de la navigation. Passionné par la cartographie, membre de la Société de Géographie, il explore  volontiers les archives en quête de trésors inédits. Il a créé en Bretagne la première bibliothèque entièrement consacrée à l’aventure maritime.

Le livre

L’image de notre planète et les contours des continents ont pris corps au cours de siècles, à mesure des explorations maritimes et des inventions d’instruments scientifiques. D’un dessin maladroit et souvent erroné des terres et des océans, on est passé progressivement à une visualisation précise, non seulement des côtes, mais aussi des profondeurs. L’histoire de cette évolution est fascinante, car chaque avancée fut le résultat d’une aventure. Des premières traversées guidées par des portulans approximatifs à la découverte de la longitude grâce au chronomètre, de la position déterminée par l’astrolabe à celle des GPS actuels, c’est l’histoire imbriquée de la découverte des mers et de la cartographie de notre planète que nous raconte ce livre très documenté et illustré par les plus belles cartes marines. On découvre ici la passionnante évolution des connaissances depuis les spéculations fantaisistes des premiers temps jusqu’à l’exactitude quasi parfaite des documents modernes, grâce à une iconographie exceptionnelle issue du fonds de la Bibliothèque Nationale de France.

Ces deux ouvrages prennent tout leur sens, pour moi, au regard de la cartographie électronique que j’utilise aujourd’hui. Je mesure le chemin parcouru entre les navigateurs héroïques des siècles passés, bravant des mers et des côtes inconnues, et mes navigations de plaisancier moderne assisté de cartes et d’instruments à la précision millimétrique.

Quand je regarde les cartes anciennes représentées dans ces deux beaux ouvrages, me revient également l’image des hydrographes du SHOM, lors de mes visites professionnelles, penchés à longueur de journées sur les grandes cartes papier, gravant à main levée les corrections sur des centaines d’exemplaires. Un travail fastidieux mais indispensable à la sécurité des navigateurs, qui disparait peu à peu avec l’avénement des corrections informatisées.


Les autres titres de la rubrique Lecture

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

Les commentaires sont fermés.