Navigation Mac

Le blog

Installer un réseau WiFi à bord

Une demande de plus en plus fréquente des propriétaires de bateau concerne l’installation d’une réception WiFi à bord. La prolifération des ordinateurs, tablettes et autres smartphones embarqués incite à maintenir une connexion avec le réseau internet, même en navigation. Echanger des mails, suivre les réseaux sociaux, recevoir des fichiers météo, et combien d’autres motifs conduisent à une irrépressible addiction. C’est la vie !

J’ai déjà évoqué sur mon site web, au chapitre des moyens de réception des fichiers GRIB, certaines solutions disponibles :

  • On peut choisir une antenne de réception active amplifiée, comme la WaveRV de RadioLabs, distribuée en France. Reconnue comme étant d’excellente qualité, elle est pourvue d’une connexion directe USB. Mais la longueur de câble est donc limitée pour des raisons de perte en ligne, et elle nécessite l’installation d’un driver Realtek plus mis à jour pour Mac depuis OS 10.6. De plus elle est prévue pour se connecter à un unique ordinateur. C’est donc une solution simple mais limitée.
  • L’autre option consiste à choisir une antenne de réception doublée d’un point d’accès, muni d’une connectique Ethernet. Plus aucune limite de distance pour le câble Ethernet,  et la possibilité de le connecter à un routeur LAN (réseau local) et WiFi apporte une réelle solution de réseau partagé à bord. J’ai signalé le modèle RogueWave distribué exclusivement aux USA qui semble faire l’unanimité des utilisateurs. Ce même récepteur est proposé par le fabricant Ubiquiti sous l’appelation Bullet et fait désormais parti d’un kit disponible en France.

Kit d’accès WiFi partagé

Le magasin en ligne iPadNav.fr propose depuis quelques jours un kit complet permettant la réception WiFi à bord et l’installation d’un point d’accès disponible pour tous les appareils embarqués.

kit wifi

Kit de réception WiFi

  • Une antenne omnidirectionnelle Mars Antennas MA-WO25-9 de 9 dBi (¹) et un angle vertical de 10°. Cette antenne assez imposante de 67 cm de haut est fournie avec un support de fixation pour tube (balcon, portique). Elle est étanche IP65 et garantie résistante jusqu’à 110 noeuds de vent.
  • Un point d’accès Ubiquiti Bullet WiFi 802.11b/g avec interface Ethernet, fixé sous l’antenne par connecteur étanche N-plug. Alimentation PoE 12 à 24V couplée au câble Ethernet. Température de fonctionnement de -20°C à +70°C. Livré préconfiguré pour se connecter aux points d’accès publics. Tous les réglages peuvent être modifiés par une interface web accessible à partir de n’importe quel navigateur sur Mac, PC ou iPad.
  • Un routeur LAN+WiFi TP-LINK 150 Mbps 802.11/b/g/n avec un connecteur WAN RJ45, 4 connecteurs LAN RJ45 et une antenne WiFi 5 dBi. Le routeur permet l’accès simultané de plusieurs appareils à bord à l’internet reçu par l’antenne. En absence de réception internet, le routeur permet les échanges entre les différents appareils connectés, par exemple des échanges de fichiers entre un PC et un iPad avec l’application Files Connect.

Pour un peu moins de 230 €, c’est un kit complet préconfiguré et facile à installer. On verra dans un prochain article que le routeur pourra également servir de passerelle pour déporter l’écran d’un iPad vers un écran d’ordinateur. Restez connectés !


(¹) dBi = Décibel isotrope. Unité de gain, le pouvoir d’amplification passif, d’une antenne.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

8 Commentaires

  1. Merci Francis
    Pour information, nous proposons maintenant aussi un autre kit avec une antenne mobile, destiné aux navigateurs qui ne veulent pas (ou ne peuvent pas) installer une antenne à demeure.
    Dominique

  2. Bonjour avez-vous une idée de la portée d’un tel système installé à bord ? J’imagine que ce n’est utilisable que lorsque l’on est au port ou au mouillage. Mais les points en accès libre sont parfois éloignés de notre point de stationnement. D’où un intérêt avant de faire cet investissement, certes raisonnable, de connaitre sa réelle efficacité. Si un test a pu être fait de votre coté ou de celui d’IPADNAV, l’information pourrait être utile pour décider à l’achat.
    Fullhaya

    • Bonjour,

      Malheureusement la portée n’est pas une donnée fixe. Elle dépend notamment du matériel qui “émet” le signal, sans parler des obstacles. Par exemple elle pourrait être de 100 m pour se connecter à un point d’accès intérieur classique d’un restaurant, ou bien de 1 km pour se connecter à une antenne externe performante d’une capitainerie bien équipée. De plus la portée dépend de votre besoin instantané en termes de débit (simple envoi de mail ou téléchargement par exemple) qui conditionne le nombre de “barres” de signal nécessaire.
      Ce kit est en tout cas un moyen d’obtenir une amélioration significative puisque avec un iPad ou un PC seul, on sait qu’on capte un signal à quelques dizaines de mètres tout au plus.
      Cordialement

  3. Qu’en est-il de la solution de Digital Yatch que vous aviez évoquée lors d’un billet précédent ?

  4. Merci de cette information… C’est exactement ce que je recherche!
    Cordialement
    Pierrick

  5. Je découvre à l’instant cet article, et justement au cours des semaines passées j’ai fait des multiples tests d’installation WiFi : antenne omnidirectionnelle 8.5dbi, antenne directionnelle 19dbi, récepteur wifi à super sensibilité, etc, etc.
    Sur le papier, le WiFi semble bien meilleur que la 3G. Mais dans la pratique, on s’aperçoit de plusieurs points négatifs :
    – la plupart des point d’accès WiFi sont des box (livebox, freebox, etc) à l’intérieur de commerce-restaurant, et donc leur qualité d’émission/réception est très médiocre.
    – comme les box sont nombreuses, cela fait BEAUCOUP d’interférences et ça nuit à la qualité.
    – les zones WiFi des ports ont généralement une émission puissante, une réception médiocre, et les débits sont volontairement bridés.
    Du coup, la 3G est une meilleure solution bien que pas très rapide… mais c’est toujours bien mieux que le WiFi.
    Voilà mes petites conclusions.
    Je suis preneur de tout avis contraire ou conseil.

  6. Bonjour,je viens d’acheter ce produit mais je voudrais savoir si l’antenne installée sur un portique mais assez près du tube a une influence sur la réception l’antenne etant omnidirectionnel.
    merci de me répondre
    cordialement