Navigation Mac

Le blog

iPad : un nouveau support pour iNavX ?

Impossible de ne pas se joindre au concert des commentaires sur l’iPad qu’Apple a présenté hier. Pour ce qui nous concerne, nous autres marins de plaisance, cette nouvelle tablette tactile ne semble représenter rien d’autre qu’un iPod Touch avec écran géant, et c’est pourtant là tout son intérêt !

Le modèle qui nous intéresse, équipé du WiFi et du 3G, et doté d’un GPS intégré, devrait être disponible en France au mois de Juin. Cependant, il faudra attendre cette époque pour connaître les offres des opérateurs, sachant que la connexion 3G illimitée est incluse dans certains forfaits pour iPhone, mais pas dans tous, quel sera son coût ?

En fait, aura-t-on besoin du réseau cellulaire (GPRS/3G) pour l’utilisation du GPS en mer ? Rien n’est moins sûr : un iPhone sans réseau se positionne correctement avec son GPS intégré. Le chipset A-GPS de l’iPad disposera peut-être d’une antenne plus performante que celle de l’iPhone qui permettra de capter correctement les émissions des satellites sans assistance. Il reste quelques semaines pour guetter les sites web (*) qui décortiqueront la bête pour en savoir plus sur ses composants.

inavx ipad

L’iPad permet d’ores et déjà de faire tourner iNavX, car toutes les applications de l’AppStore lui sont compatibles, ce que Richard Ray nous confirme :

“iNavX tourne tel quel sur l’iPad, mais soyez assurés que les futures versions d’iNavX supporteront la résolution d’écran native de l’iPad. iNavX pourra être installé par les utilisateurs existants [sur iPhone] sans coût supplémentaire sur l’iPad.”

Apple a en effet prévu de synchroniser les applications déjà achetées pour un iPhone avec l’iPad via l’application iTunes, donc pas besoin de payer à nouveau pour iNavX, AyeTides et nos autres applications favorites. Reste à savoir quelle sera la politique commerciale de Fugawi concernant les cartes Navionics Gold déjà achetées sur x-traverse.com pour l’iPhone ? Amanda Holt, Sales Manager, m’a rapidement répondu à cette question :

“Les cartes Navionics font l’objet d’une licence pour un unique appareil. Si un client souhaite retirer ses cartes d’un appareil pour les installer sur un autre, nous sommes en mesure d’accommoder cela.
D’autres cartes du site www.x-traverse.com, comme les cartes CHS ou NV Digital, font l’objet d’une licence pour deux appareils.”

On sait donc  à quoi s’en tenir.

Avec son écran de 9,7″ (24,6cm) de diagonale, son faible encombrement et sa très faible consommation, l’iPad va certainement intéresser les propriétaires de petits bateaux qui hésitaient à embarquer un portable encombrant et gourmand en énergie.

connectorsPar ailleurs, Apple a prévu de fournir en option un adaptateur USB et SD Card pour le connecteur Dock. Cela devrait ouvrir la possibilité de connecter un GPS et d’autres instruments externes via USB, et pourquoi pas des cartes Navionics si cette firme se décide à fournir un driver compatible OS 3 pour sa cartographie sur support SD Card. (Voir l’article Navionics ne connaît pas la crise…).

Attendons l’été prochain pour voir si l’iPad rencontre le succès auprès des navigateurs. Pour ma part, je pense que cette tablette va apporter une véritable révolution sur les tables à cartes, si ses performances sont au rendez-vous. Elle représentera, de toute façon, une alternative particulièrement économique à l’embarquement d’un Mac (ou même d’un PC) pour la navigation maritime de plaisance.

_

(*phoneWreck, iFixit

Facebooktwittermail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

4 Commentaires

  1. je ne vois pas ce qui pourrait empécher l’ipad d’être le référence des table à carte :
    – portable
    – consommation mini et autonomie maximale
    – écran haute définition et tactile
    – GPS
    – prix sans aucune concurrence dans sa version de base

    • Bonjour,
      ma première reaction sur l’ipad a été de faire le lien avec l’utilisation en bateau. En effet, les produits actuellement disponibles (GPS traceurs) semblent bien en retrait par rapport a ce qui serait permis avec un ipad et l’iphone a un ecran trop petit pour etre veritablement utilisable en dehors de situations particulières
      Le principal avantage etant evidemment la taille de l’ecran et la faible cout de l’application et des cartes.
      Tout cela, avec 2 bandes de velcro au dos et branché sur la batterie du bord ressemble d’assez près au systeme ideal ?
      Tout cela pour juin, soit avant l’été, c’est parfait !

  2. Mais qu’en est-il de l’étanchéité de l’appareil?
    Un Otterbox 2600 (http://www.otterbox.com/iphone-cases/iphone-3g-3gs-cases/2600-series-pda-case/) pour l’iPad sera bien apprécié de ma part 🙂

    /Jason

    • Peut-être un peu encombrant ? Je ne doute pas que des sociétés comme Aquapac et d’autres proposeront des housses de qualité étanches et robustes. Sur la table à cartes, je pense que cette tablette sera moins exposée qu’un MacBook.