Navigation Mac

Le blog

Iridium GO! promet de vous connecter – presque – n’importe où

Iridium GO!On en parle dans la presse

La société mondiale de satellite vise le marché grand-public avec Iridium GO!™ : empochez-le pour le camping ou le tour du monde (¹).

Dans tous les lieux publics où vous pouvez vous connecter sans fil à Internet aujourd’hui, une connexion Wi-Fi n’est pas encore omniprésente. Et si vous êtes un plaisancier, randonneur, pilote, en camping-car ou quelqu’un qui passe beaucoup de temps dans la nature, les chances de vous connecter au cyber-espace dans certains endroits éloignés est presque impossible. Il ne s’agit pas seulement des données. Essayez de faire un appel depuis un téléphone cellulaire dans de tels endroits !

Matt Desch, PDG d’Iridium Communications, affirme que l’industrie du cellulaire ne couvre qu’environ 10% de la surface de la Terre, et encore moins de couverture dans le ciel. Mardi 4 février, Iridium a dévoilé sa solution potentielle, un appareil compact (11,4 x 8,3 x 3,2 cm) pesant moins de 300 gr. appelé Iridium GO!™ qui promet de vous connecter bien mieux partout où vous pourrez être, à partir de votre propre téléphone ou tablette, du moins tant que Iridium GO! peut communiquer avec le réseau de satellite en orbite basse Iridium. L’appareil convertit le signal satellite en Wi-Fi. Disponibilité prévue au deuxième trimestre de l’année.

Matt Desch prétend que Iridium GO! est :

« Le premier appareil le plus attrayant pour les consommateurs
que nous ayons créé. »

Il n’est pas encore susceptible d’aller sur un marché de masse, cependant, pas un appareil coûtant probablement aux alentours de 800$ et des abonnements qui pourraient varier de 10 à 100$ par mois, selon l’utilisation. Desch ne révèle pas de chiffres précis mais il explique que le service sera vendu pour permettre aux utilisateurs de faire des appels, poster des tweets et des mises à jour Facebook, et partager des textes, des courriels et des photos, et qu’il pourra coûter moins cher dans certaines régions que l’itinérance sur réseau cellulaire. Il y a cependant des limites. Ne vous attendez pas à utiliser Iridium GO! pour une utilisation intensive ou du multimédia rapide, toutes les applications ne fonctionneront pas, et vous ne pourrez pas jouer à des jeux en ligne ou visionner des films en streaming. Vous serez mis au défi d’obtenir un signal en intérieur.

Desch envisage des scénarios dans lesquels les consommateurs loueront peut-être Iridium GO! plutôt que de l’acheter, pour une randonnée prévue de longue date en Himalaya ou en Antarctique, ou une croisière autour du monde dont ils rêvent.

Desch dit aussi que ​​Iridium GO! et conçu non seulement comme un appareil, mais aussi comme une plate-forme pour les développeurs d’applications, les premiers partenaires incluant Satcom Direct (applications mobiles pour la connectivité en vol) et Global Marine Networks (applications à usage maritime).

Le réseau de satellites peut être partagé en Wi-Fi par 5 appareils dans un rayon de 30 mètres. Il est similaire aux points d’accès Wi-Fi portatifs vendus aujourd’hui. Mais plutôt que de positionner Iridium GO! comme un hotspot, Desch préfère l’appeler « une antenne de téléphonie cellulaire dans votre poche ». Vous pouvez l’utiliser pour les appels avant tout. Iridium GO! pourra être appelé en cas de catastrophe. Il comprend un bouton SOS que vous pourrez appuyer qui vous mettra en contact bi-directionnel avec un intervenant d’urgence. Grâce au GPS intégré vous pourrez vérifier ou transmettre votre position.

Iridium GO! la connexion internet à bas débit et la téléphonie satellite pour le monde entier, avec votre téléphone cellulaire ou votre tablette.

La société affirme que l’appareil est doté d’une finition en caoutchouc robuste et d’un écran OLED noir et blanc. Il est destiné à résister à la pluie, au sable et à la poussière. Vous l’allumez en dégageant l’antenne, le chargement se fait par micro USB, et Desch dit qu’il possède une batterie assez importante pour durer longtemps quand vous êtes dans une de ces régions loin de tout.

Iridium va continuer à vendre des téléphones satellites dans la gamme de 1000$ à ses clients habituels, mais pour la clientèle qu’il essaie de viser avec Iridium GO!, ces téléphones sont trop puissants, Iridium Go! peut-être pas. En supposant que le système fonctionne comme promis et ne soit pas trop cher, Iridium GO! devrait permettre, à vous et vos camarades campeurs, de partager l’internet et de faire des appels téléphoniques dans des zones que vous n’auriez jamais cru possibles auparavant.

Que conclure ?

J’entrevois, pour ma part, que cet appareil pourrait remplacer sur nos bateaux le couple téléphone Iridium + AxcessPoint en permettant, non seulement la récupération des fichiers météo GRIB avec une tablette, mais également la téléphonie satellite avec n’importe quel smartphone pour un investissement bien inférieur. Comme les téléphones Iridium il est équipé pour pouvoir lui connecter une antenne fixe extérieure.

Il faudra patienter, certainement jusqu’à la fin du printemps, pour que cet appareil et ses services soient tarifés et disponibles, et que des tests soient réalisés pendant l’été.


(¹) Traduit et adapté de USA TODAY

Article relatif :
Iridium NEXT le futur

Facebooktwittermail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

7 Commentaires

  1. iridium deviendrait il accessible? …va être long d’attendre la fin du printemps!

  2. Bonjour,
    Votre blog est très interessant mais pour moi il est très embêtant d’être renvoyé automatiquement sur une mauvaise traduction en italien. Je préfère lire en français mais c’est impossible.
    Merci pour vos suggestions 🙂
    Enrica

    • En cliquant sur le drapeau français dans la section “Translation” de la colonne de droite, vous devez accéder à la version française, non ? Par contre avec un smartphone il faut désactiver l’interface Mobile View pour accéder aux langues. Sachez également que je révise systématiquement la traduction anglaise de tous mes articles.

  3. Bonjour Francis, aucune idée du débit ? vs les 2 400 bds de l’iridium actuel. Dans un précédent article (assez ancien) tu avais évoqué le projet d’iridium d’envoyer une nouvelle constellation de satellites avec un débit à 56 k, et compatible avec le matériel existant, quid de ce projet , tu es au courant ?

    • Le GO! sera compatible avec Iridium NEXT, la future constellation dont j’ai parlé. Aucun chiffre n’a été publié par Iridium si ce n’est le planning de 2015 à 2017. Concernant les débits, le site US http://www.argo.ucsd.edu a annoncé :

      High-Speed (up to 128 kbps to mobile class equipment) and
      Broadband (up to 1.5 Mbps to Iridium OpenPort class terminals).

      Mais d’ici à 2017, on a le temps de voir venir !

  4. Blog et site internet fantastique pour tout navigateur avec un Mac!
    Je viens de découvrir votre blog.
    Vrai caverne d’Ali Baba pour la navigation sur Mac!

    J’ai essayé d’obtenir votre iBook “Naviguer avec tablette numérique”
    Pas possible via le iTunes Store canadien.
    🙁