Navigation Mac

Le blog

Le choix difficile de la cartographie électronique

Laquelle choisir ? Raster ? Vectorielle ? Quels coûts, pour quelle application, pour quelle navigation ? Autant de questions que la plupart d’entre-vous se posent, et à juste titre. Je vais donc essayer d’apporter quelques éclaircissements.

Bien que la visite des pages consacrées à la cartographie (¹) sur mon site web permette d’obtenir la totalité des informations et des liens vers les différents fournisseurs, une synthèse ici s’impose.

Tout d’abord, précisons les types de cartographie associée aux applications qui nous concernent :

  • GPSNavX : cartes raster uniquement (Maptech BSB 4 et 5, anciennes Softchart, NOAA RNC, CHS raster, NV. Digital, etc)
  • MacENC : cartes vectorielles Navionics et toutes les cartes raster disponibles sur le site x-traverse.com, cartes vectorielles ENC S-57/S-63, Private ENC Navionics, AVCS de l’UKHO, ainsi que toutes les cartes raster ci-dessus.
  • iNavX : cartes vectorielles Navionics et toutes les cartes raster disponibles sur le site x-traverse.com

Les cartes raster

A ce jour, le choix des cartes raster couvrant le monde est relativement limité. Au contraire des américains qui disposent, avec le NOAA, d’une cartographie raster complète et gratuite des côtes américaines des Bermudes à l’Est jusqu’à Hawaï à l’Ouest, seule la société Maptech Navigation Inc. fournit une cartographie couvrant les zones les plus fréquentées de la planète, mais malheureusement pas tout. Par ailleurs, ces cartes sont en majorité au format BSB 4.0, elles datent pour certaines de plusieurs années non mises à jour. Il est impératif de demander aux fournisseurs la liste et les dates de dernières corrections des cartes contenues dans chaque folio.

Les principales zones des cartes Maptech

  • Royaume-Uni et Irlande
    DVDRUK : U.K. and Ireland Boating Charts DVD
    COMPREND : Raster Nautical Charts (RNC’s) cartes à haute résolution reproduites depuis les cartes de l’Amirauté Britannique (UKHO). Format BSB4.
    $150 / 114 € / 169 € (²)
  • Europe de l’Ouest
    DVDRWE : Western Europe Boating Charts DVD
    COMPREND : Raster Nautical Charts (RNC’s) cartes à haute résolution reproduites depuis les cartes britanniques (UKHO), Françaises (SHOM), Allemandes (BSH), Danoises et Espagnoles. Format BSB4.
    $150 / 114 € / 169 €
  • Mediterranée
    DVDRMED : Mediterranean Boating Charts DVD
    COMPREND : Raster Nautical Charts (RNC’s) cartes à haute résolution reproduites depuis les cartes britanniques (UKHO), Françaises (SHOM), Allemandes (BSH), Grecques et autres. Format BSB4.
    $150 / 114 € / 169 €
  • Caraïbes
    CDBA300 : Caribbean Super Region
    Les meilleures cartes Maptech couvrant les Caraïbes reproduites depuis les cartes britanniques (UKHO) et NOAA. Format BSB 4.
    $500 / — / 229 €
  • CDR09 : Bahamas
    Nautical Pub and Wavey Line Charts of the Abacos, Exumas, Near and Far Bahamas, Turks and Caicos selected Aerial Pictures. Format BSB4.
    $200 / 114 € / ND
  • CDR10 : Puerto Rico and US Virgin Islands
    Contains all NOAA Charts in the title area, Coastal Topo Maps, Navigation Photos, Photos Aériennes, Marées, Liste des feux, Pilote côtier. Format BSB4.
    $100 / ND / ND
  • Antilles
    CDR11 : Eastern Caribbean (St.Thomas to Grenada )
    Contient toutes les cartes NOAA de la zone, Coastal Topo Maps, Navigation Photos, Photos Aériennes, Marées, Liste des feux, Pilote côtier. Format BSB4.
    $200 / 114 € / 169 €
  • Nouvelle Calédonie
    CDFR07 : New Caledonia
    Cartes du SHOM de la zone. Format BSB 4.
    ND / ND / 399 €
  • Polynésie Française
    CDFR08 – French Polynesia
    Cartes du SHOM de la zone. Comprend les Marquises, Tuamotus, Iles de la Société, Iles Australes et Iles Gambier. Format BSB 4.
    ND / ND / 399 €

En dehors des USA, du Canada, et de certaines régions couvertes par les cartographies Suédoises et Allemandes, les cartes raster offrent de moins en moins d’intérêt. La numérisation des cartes papier est un processus long et onéreux, les cartes Softcharts ont peu à peu disparu, le SHOM a abandonné dès 2002 les CD publiés à partir de 1998, et la vectorisation tend à se généraliser chez les éditeurs, tant publics que privés.

Les cartes vectorielles ENC officielles

Les cartes ENC S-57 sont diffusées par le RENC Primar et revendues par un réseau de distributeurs agréés. En France, ScanNav, entre autres distributeurs, est particulièrement orienté vers la plaisance. Ces cartes sont fournies sous la forme de « cellules » à télécharger, soit à l’unité, soit sous forme de folios. Les prix comprennent une durée d’abonnement aux mises à jour et tiennent compte de cette durée : 3, 6, 9 ou 12 mois. Au-delà, les cartes ne sont plus mises à jour mais peuvent toujours être utilisées. Rassurez-vous, elles ne s’autodétruisent pas !

Le choix des cartes peut se faire directement sur le site de Primar, en ligne, ou en téléchargeant un catalogue permettant de faire une sélection hors-ligne.

Primar chart catalog

Le catalogue de Primar permettant de choisir les cartes par zone ou par trajet

primar

Choix par sélection de zone

primar

Choix par le tracé d’un parcours

Le choix des cartes peut se faire, soit en délimitant une zone qui sélectionne automatiquement les cartes et en ajoute la liste détaillée au panier, soit en utilisant l’outil permettant de tracer un parcours, comme dans les deux exemples ci-contre.

Les prix par cellule, pour une durée minimum de 3 mois de mises à jour, s’échelonnent de 2,50 € à 7,50 €, suivant la taille de la cellule, de 30% à 100% d’une carte papier. La société ScanNav propose également des packs de 20 à 25 cartes pour 140 € TTC qui concernent principalement les côtes de la France, comme la zone 3 dans l’exemple ci-dessous.

primar pack zone 3

Pack Zone 3

primar

Parcours Panama – Polynésie

Malheureusement, certaines zones ne sont pas couvertes par les cartes ENC, comme par exemple le Golfe du Morbihan, ou encore la traversée du Pacifique Est, de Panama aux Marquises. Voir l’exemple ci-contre.

Les cartes ENC officielles offrent l’avantage de pouvoir remplacer les cartes papier, par un service de mises à jour permanentes dont la durée, au choix de l’utilisateur, peut être renouvelée si nécessaire. C’est la solution des navires professionnels. A contrario, le coût est assez dissuasif si on a besoin de couvrir de larges zones de navigation, une traversée de l’Atlantique aller et retour, par exemple.

Si vous êtes peu familiarisé avec l’anglais, une fois la liste de vos cartes sélectionnées dans le panier d’achat, vous pourrez vous adresser à ScanNav qui saura vous les fournir et vous aider à leur installation.

Les cartes vectorielles ENC de ChartWorld

Distributeur allemand, appartenant aujourd’hui à la société d’investissement Dutch-Belgian-Trading GmbH, ChartWorld distribue le catalogue complet des cartes ENC S-57 et S-63 officielles, Navionics Private ENC, ainsi que ses propres cartes ENC ChartWorld Charts.  Ces cartes sont disponibles sous deux formats : DirectENC et S-63, compatibles avec MacENC. Ce sont des cartes dérivées du format S-57 officiel, approuvées par l’IHO. Dans l’exemple illustré ci-dessous, on peut couvrir une traversée du Pacifique, de Panama jusqu’en Nouvelle-Calédonie, avec une carte générale ENC Navionics S-63 à 150 € HT (Ref. 1I09001) et plusieurs cartes ChartWolrd S-63 à 7,50 € l’unité (Ref. voir illustation). Ces cartes peuvent être achetées et téléchargées directement sur le site web de ChartWorld.

chartworld charts

Les cartes vectorielles Navionics

Comme expliqué dans de précédents articles, Navionics propose une couverture mondiale de cartes vectorielles, basées sur les cartes officielles des différents organismes hydrographiques qu’elle reproduit par des accords négociés. Les cartes sont réunies en un certain nombre de folios, appelés « Region » qui couvrent la totalité du globe. Elles sont fournies sur un certain nombre de supports suivant leur destination (traceurs, ordinateurs, smartphones). Voir l’article à ce sujet (³).

navionics

La couverture mondiale de Navionics

Les folios Navionics sont identiques, en couverture comme en niveaux de détail, pour tous les supports. Mais leur prix est fonction du support de destination. Par exemple, la Region 46XG est vendue au téléchargement : 10 € pour un iPhone et 30 € pour un iPad sur l’iTunes AppStore, $40 pour iNavX (iPhone/iPad) sur le site x-traverse.com, $299 pour MacENC sur le site x-traverse.com. Sur support SD Card ou Compact Flash :  238 € chez Nauticom. Ne cherchez pas à comprendre, il n’y a que des logiques de stratégie commerciale dans tout cela.

Quoiqu’il en soit, Navionics offre la meilleure couverture mondiale et le meilleur rapport qualité/prix tous supports confondus, surtout pour ceux qui veulent naviguer loin. Pour nos trois applications préférées, iNavX, GPSNavX et MacENC, X-Traverse offre une plateforme de téléchargement idéale assortie d’un espace de stockage privé apportant d’autres services. Les mises à jour sont effectuées environ une fois par an, les cartes pouvant être téléchargées à plusieurs reprises. Les mises à jour majeures sont effectuées par rééditions, il faut alors acheter de nouveau chaque folio.

Conclusion

Le choix vous appartient, selon vos projets de navigation, votre zone géographique, votre application ou votre matériel. Soyez cependant conscients que la cartographie raster est progressivement en déclin.

En utilisant la catégorie « Cartographie » dans le bandeau latéral de ce blog, vous trouverez les articles didacticiels relatifs à l’installation des cartes.


(¹) Les cartes raster, Les cartes vectorielles.
(²) Prix : MapTech / Memory-Map / ScanNav (relevés sur leur site web respectif en février 2011, hors frais d’envois. HT pour Maptech, TTC pour les autres)
ND = Non disponible

(³) Navionics ne connait pas la crise

Articles relatifs :
Les acteurs de la cartographie électronique
Pour tous les acronymes de cet article, voir les définitions dans le Glossaire.

Facebooktwittermail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

6 Commentaires

  1. Bonjour,
    Comme beaucoup, j’attends avec impatience la publication de vos essais comparatifs de janvier. En effet membre d’une association nautique qui fait naviguer environ 120 personnes par an ( 9000 Jrs/homme/mer) sur deux bateaux stationnés à la Turballe, nous nous interrogeons actuellement sur le choix d’un système de navigation.
    Pour des raisons pedagogiques, formations des nouveaux entrants, nous restons fidèles aux cartes papiers, relévements, points GPS, néanmoins pour des raisons de sécurité ( visibilité réduite) nous avons testé Macsea sur PC et certains d’entre nous sont équipés d’un Iphone avec Navionics.
    Je fais partie de ces derniers. Et là j’ai deux interrogations particulières. Ayant chargé sur mon iphone en 2010 pour 19,90€ Navionics Marine Europe West ( 430 Mo), j’ai pu constater:
    Que lors d’un passage près de la cote, si l’Iphone capte un message telephonique la trace se met en stand-by ou pointillés.
    Par ailleurs, au niveau de la qualité de la carte, le balisage à l’entrée du port de la Turballe est inexact. IL y a belle lurette qu’il n’y a plus trois balises vertes dans le chenal d’entrée de port, mais une seule éclairée. Les deux balises tribort le long du parking du Tourlandroux coté sud-sud-est n’existent plus egalement. J’ai signalé ces problèmes à Navionics.
    J’ai acheté en fin 2010 la nouvelle version de navionics Europe, pour 9,90€ ( 23,5 Mo ) ???
    En prenant soin de garder l’ancienne. En effet la nouvelle version, ( qui n’est peut être qu’une mise a jour de l’ancienne) s’ouvre au niveau des cartes avec une lenteur bien plus grande? On a même l’impression que la carte ne se charge lors que l’on est près de la côte !
    Voilà mes constatations.
    Merci pour vos efforts de nous tenir informés,
    Cordialement, P. CT.

    • Concernant l’application Navionics Mobile, voir le comparatif mis à jour dans cet article.
      Pour les incorrections des cartes Navionics, il est effectivement important de les signaler à l’éditeur. Si vous formez des stagiaires à la navigation, faites-leur part des avantages et inconvénients des cartographies disponibles, et surtout que les seules cartes électroniques officielles faisant l’objet de mises à jour par abonnement sont les ENC diffusées par Primar.

  2. Bonjour,
    Néophyte en matière de “navigation électronique”, je me suis équipé l’été dernier d’un iphone avec inavx et cartes navionics. Je continue bien sûr de faire le point au compas de relèvement sur cartes papier, néanmoins c’est intéressant d’avoir confirmation du gps dans certaines circonstances.
    C’est ainsi que j’ai pu constater une sorte de zone blanche à l’Ouest d’Hoedic, entre les 2 cardinales
    Ouest, dans un coin pas mal fréquenté mais bien mal pavé !
    Avez-vous une explication ?
    Merci et encore bravo pour votre travail
    ph.l

  3. Bonjour Francis,
    Je suis très régulièrement votre blog qui m’a beaucoup aidé pour mon choix de matériel. Je tiens à vous en remercier.
    Faisant uniquement du cabotage (Pabouk love) j’ai opté pour Navionics acheté sur ITune avec un IPAD équipé d’un GPS externe BadElf. Il fonctionne très bien.
    J’aurais cependant une question.
    Sous Navionics est il possible d’afficher à l’écran un speedo ?
    Merci par avance pour votre aide.