Navigation Mac

Le blog

Le Weather4D 2.0 nouveau est arrivé

Pas de vacances pour les développeurs ! J’ai évoqué les tests des nouveautés à venir lors de notre long périple de la Corse à la Normandie en mai dernier. Après plusieurs semaines de finalisation, et surtout d’adaptation anticipée au futur iOS 10 disponible cet automne, voici la livraison de la nouvelle version 2.0.15 de Weather4D 2.0. Une addition de nouvelles fonctions très attendues.

Panneaux d’instruments analogiques

On peut désormais afficher en plein écran, ou dans une demi-fenêtre, un panneau d’instruments personnalisable. Ces instruments de forme analogique proposent sur cinq pages une combinaison de 1, 2 ou 4 instruments, affichant les données de navigation, de vitesse et de vent.

5 pages d’instruments combinés peuvent être créées pour être ensuite affichées successivement

Pour chaque instrument, le choix s’effectue par un appui long sur l’instrument qui ouvre une fenêtre de sélection :

Un appui long sur l’instrument permet de choisir celui à afficher

En navigation, la combinaison de la carte et des instruments sur deux écrans permet un suivi précis de la route :

Suivi de la route de nuit en combinant carte et instrument Navigation en mode vue nocturne

Pour les instruments Vitesse et Vent, un tap court sur l’instrument permet de sélectionner les données à afficher : SOG, STW, VMC (¹) pour la vitesse, APP (apparent) ou TRUE (vrai) pour le vent.

Trace

Une gestion avancée de la trace a été ajoutée. On peut activer la trace, l’afficher, l’enregistrer de façon séquentielle, puis l’effacer pour lancer une nouvelle trace. Il n’y a pas de limite au nombre de traces enregistrées. Les traces peuvent être exportées et importées aux formats .vdr (spécifique Weather4D) ou .gpx. On peut personnaliser la couleur de la trace.

L’enregistrement intègre toutes les données de navigation associées au parcours effectué (données NMEA) par pas de 1 minute.

Contrôle du pilote automatique

Désormais, comme dans la version Weather4D Android, on peut contrôler le pilote en envoyant les phrases NMEA correspondant à la route suivie vers un waypoint actif :

Un choix de phrases NMEA à envoyer selon le modèle du pilote

Requêtes de fichiers GRIB via SailDocs

En attendant une intégration complète des requêtes météo GRIB vers les serveurs de Weather4D 2.0 avec un Iridium GO! (²), la méthode des requêtes automatiques, via les applications XGate ou Iridium Mail & Web, a été ajoutée, identique à Weather4D Pro. Cela permet de récupérer des GRIB des modèles GFS et WW3 disponibles sur le serveur américain SailDocs avec un téléphone satellite.

Un tap sur le bouton central Zones du ruban supérieur ouvre la page des GRIB importés de sources externes.

Le bouton de gauche « Saildocs » ouvre une fenêtre de création de zone spécifique au téléphone satellite qui, une fois composée, est envoyée à l’application de téléphonie satellite présente sur votre tablette.

Cartographie

Bonne nouvelle pour les navigateurs méditerranéens, le site Geogarage a négocié avec la société italienne Navimap l’intégration de leur catalogue des cartes officielles raster couvrant en détail la totalité de l’Italie pour 50 € d’abonnement annuel. Le catalogue Navimap est affiché en jaune sur le site Geogarage.

Avec l’UKHO qui couvre l’Espagne en partie, les Baléares et la Croatie en détail, le SHOM qui couvre en détail les côtes de France et Corse, Navimap vient compléter le bassin méditerranéen occidental en détail. On n’attend plus que les négociations aboutissent pour la Grèce et la Turquie.

Affichage des données de simulation dans la barre des instruments

Une toute dernière mise à jour 2.0.16 va répondre dans quelques jours à une demande pressante consistant à voir afficher les données de simulation et routage dans les instruments, alternativement aux données réelles. Ce sera chose faite. Les données s’afficheront automatiquement en jaune (pour ne pas confondre avec les données réelles en blanc) dès qu’on aura activé une cible sur la route simulée ou le routage.

Voici donc un ensemble de fonctions qui viennent enrichir cette formidable application, auxquelles s’ajoutent « sous le capot » de nombreuses améliorations fonctionnelles pour une efficacité toujours plus grande.

———
(¹) Voir le tutoriel gratuit pour l’explication des acronymes.
(²) La société APP4NAV est développeur référencé Iridium GO!, ce qui lui permet d’intégrer à l’application le contrôle de l’appareil Iridium GO! et ainsi de gérer la connexion à ses propres serveurs. Cela ouvre l’accès à tous les autres modèles disponibles comme ARPEGE, AROME, etc.
———

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

13 Commentaires

  1. Pour chipoter, il faudrait encore :
    – possibilité de définir les limites de vitesses de vent au portant et au près pour le calcul de la route

    – possibilité de définir non seulement la limite de vitesse du voilier (selon polaires par rapport au vent vrai) à laquelle on décide de démarrer le moteur (exemple : en dessous de 1.5 noeuds de vitesse fond on démarre le moteur…) _ET_ à quelle vitesse le voilier avance avec le moteur en marche (exemple : 6 noeuds)

    …. pour chipoter hein.

    • rectification :
      «possibilité de définir les limites de vitesses de vent APPARENT au portant et au près pour le calcul de la route»

      (étant donné que la nouvelle version peut afficher la simulation des données des instruments, c’est donc possible 😉 )

      ..
      C’est pour chipoter. Je me doute que les développeurs ne manquent pas d’idées.
      En tout cas chapeau bas pour le travail déjà accompli.

    • Je trouve que différencier la vitesse fond mini à laquelle on allume le moteur, avec la vitesse que l’on fait quand on allume le moteur, manque également cruellement …

  2. Application très sympa. J’utilise encore en double avec iNavx, notamment pour les infos AIS des navires que l’on croise.
    Pour la carto je reviens des baléares Ménorque, Majorque) et Barcelone, la couverture UKHO reste très incomplète, pour zoomer je passe sur iNavx avec la carto Navionics. Dommage mais pas du ressort de Weather4D 🙂

  3. Bravo!! Merci for the update!
    Been testing a few days and improvements are multiple. Well done.
    My little quibble: the zoom level on which it is possible to cache charts is really to high to be practical for des courses au large
    For a short off-gsm-network crossing of, let’s say, only 100 nm one needs to select, at minimum, 6 successive areas to have downloaded the necessary chart tiles. That’s not very appealing and practical.
    Dear developers, please add a graphical overview of the charts in cache and/or switch on manual caching at a much lower zoom level. (300x300nm? or more?).
    Though it will not stop me from using the app of course. I think it’s brilliant and versatile.
    merci
    p

  4. Savez vous si les infos moteurs nmea 2000 de type RPM et Fuel rate etc. pourrons être affichés ??

  5. Belles améliorations, la trace est un vrai plus. Dommage que la mise à jour du livre “Navigation et routage météo” ne se fait pas sur iBooks.

    • Si la maj est absente dans iBooks > Achats > Mise à jour, alors il faut supprimer le book et le télécharger de nouveau.

  6. Est-ce qu’on peut finalement avoir les coordonnées GPS de la cible?