Navigation Mac

Le blog

Lecture : « Les Naufragés de l’île Tromelin » de Irène Frain

Les Naufragés de l'île TromelinEn cette fin d’été, je laisse les romans de suspense maritime pour vous parler d’un roman, publié en 2009 aux éditions Michel LAFON, basé sur des faits historiques récemment mis à jour (*).

Cet ouvrage relate le tragique périple du navire français « L’Utile », une flûte de 800 tonneaux transportant une cargaison clandestine d’esclaves malgaches à destination de l’Ile de France, aujourd’hui Ile Maurice. Le bateau s’échoua en 1761 sur un minuscule bloc de corail perdu au milieu de l’Océan Indien, dévasté par les tempêtes : l’île de Tromelin. Des 160 esclaves abandonnés sur cet ilot désertique par l’équipage blanc, 8 survivants seulement furent découverts, 15 ans après le naufrage, par la corvette “La Dauphine” commandée par l’enseigne de vaisseau De Tromelin (dont le nom fut donné à l’île).

Les recherches historiques

tromelin

Carte de l'Ile des Sables au XVIIIe siècle

En 2004, par un concours de circonstances, le capitaine de vaisseau Max Guérout, passionné d’archéologie maritime, est mis sur la piste de cette histoire. Entre 2005 et 2008 il prend la tête d’une mission de recherche, sous le patronage de l’UNESCO, afin de faire la lumière sur le déroulement de la tragédie des « Esclaves oubliés » de Tromelin. Avec l’assistance de plusieurs dizaines d’intervenants, une enquête approfondie dans les nombreuses archives maritimes et familiales, et deux campagnes archéologiques sur l’île, le fil de ce terrible épisode de l’esclavage est reconstitué peu à peu

Le récit

Irène Frain, journaliste et écrivain, rencontre Max Guérout à Paris.

“Il rêvait qu’un écrivain, par la grâce d’un récit, donne vie à cette masse d’archives et d’objets qu’il venait d’arracher à l’ensablement de l’oubli.”

Captivée par cette histoire, Irène Frain s’immerge dans les documents, séjourne sur l’île, et transforme cette matière archéologique en une bouleversante histoire, une aventure humaine inouïe retombée dans l’oubli pendant plus de deux siècles. La cohabitation des esclaves noirs et de 140 marins blancs. La construction d’un navire de fortune, puis l’abandon des noirs par les blancs contre une promesse jamais tenue de venir les secourir au plus vite.

Un livre à ne manquer sous aucun prétexte, pour se rappeler que la mer est aussi le théâtre de tragédies, de l’île de Tromelin aux “boat people” d’aujourd’hui.

tromelin

Situation actuelle de l'île de Tromelin

(*) Grand Prix Palatine du Roman Historique 2009

Le site web du roman


Les autres titres de la rubrique Lecture

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

Les commentaires sont fermés.