Navigation Mac

Le blog

Les cartes du SHOM sur iPad

Finalement ! Il a fallu du temps pour que le SHOM permette la vente de ses cartes électroniques sur des applications aussi diverses que Imray, NavLink, ou encore iNavX, GPSNavX et MacENC. Eh bien c’est fait. Mais ne vous réjouissez pas trop vite, il s’agit pour l’essentiel de cartes raster, pas encore téléchargeables en tuiles, comme c’est le cas depuis peu pour le NOAA et certains éditeurs outre-Atlantique. Cela viendra certainement.

Cartes SHOM sur X-Traverse

C’est l’éditeur allemand NV Charts qui a introduit deux dossiers du SHOM dans son offre sur le seveur X-Traverse. Chaque dossier est désormais compatible avec iNavX, MacENC et GPSNavX.

Les cartes présentent un affichage d’excellente qualité. Utilisées avec iNavX et MacENC, elles ne sont malheureusement pas raccordées les unes aux autres ce qui oblige à des manipulations pénibles pour changer d’échelle ou de zone. Par contre dans GPSNavX, on peut passer d’une carte à l’autre par un double-tap à l’intérieur de la bordure de chaque carte. Le prix de [MAJ] 99,90$ (soit environ 75 €) par zone me semble prohibitif comparé aux éditeurs concurrents.

Mais pour les fans de notre service public, seule la qualité prime. Précisons que les mises à jour peuvent se faire pendant un an, il faudra ensuite renouveler l’achat pour pouvoir poursuivre les mises à jour. A quel prix, pour l’instant je l’ignore.

Cartes SHOM avec Imray

Imray a ajouté deux dossiers du SHOM à son catalogue : Côtes de l’Atlantique et Côtes de la Méditerranée et Corse.Les prix sont déjà plus conformes à la concurrence pour des zones de même importance.

Je n’ai pas eu l’occasion de voir le rendu de ces cartes. Mais je suppose qu’elles doivent être proches de celles que j’ai pu utiliser sur iNavX.

Cartes SHOM avec NavLink

Cette application britannique dont j’ai parlé récemment (¹) se caractérise par un rendu des cartes très… British ! Et les cartes du SHOM apparues sur leur catalogue n’y font pas exception. Je ne sais pas ce qu’utilise Digital Yacht comme moteur de rendu graphique, mais la transformation des cartes raster du SHOM vectorisées par leurs soins est assez déroutante.

Pour le moment, ces cartes couvrent les côtes de la Manche jusqu’à Quiberon, en complément des cartes de l’UKHO. Le prix en est très raisonnable, avec une option de renouvellement automatique de l’abonnement annuel pour les mises à jour.


(¹) Les cartes vectorielles britanniques avec NavLink

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

3 Commentaires

  1. Bonsoir Francis, un peu tard je n’ai peut être pas tout compris. Mais les cartes “SHOM”, sauf erreur ce sont celles produites par les services hydrographiques français ? Il me semble qu’elles sont disponibles depuis un moment dans les formats vectoriels. Je les utilisais déjà sous MacEnc en 2008 et je les utilise depuis un moment sous Ipad avec SEAIq. Je me trompe ?

    • Il s’agit ici de cartes raster. Pas des ENC officielles qui ne sont à ce jour utilisables qu’avec SEAiq sur iPad. Les ENC ne sont, de toute façon, guère adaptées à une utilisation plaisance.

  2. Bonsoir,

    Nobeltec Timezero n’utilise t’il pas déjà les raster du SHOM?