Navigation Mac

Le blog

Les cartes vectorielles britanniques avec NavLink

navlinkCe début d’année 2014 est décidément fertile en nouvelles applications de navigation. Après NavPlay et Navionics Boating, voici NavLink UK éditée par Digital Yacht. On connait bien cette société britannique, installée à Bristol, pour ces nombreux appareils de connexion des instruments en WiFi, transpondeurs AIS, etc., régulièrement cités sur ce blog. Mais présenter une application complète de navigation est une vraie surprise.

Les cartes vectorielles de l’Amirauté Britannique

NavLink UK est la première application à proposer les cartes ENC S-57 de l’UKHO (¹) sur iPhone et iPad. Une version NavLink US est également publiée sur l’AppStore américain avec les cartes vectorielles du NOAA (¹). Contrairement à nombre de ses concurrentes l’application est payante, mais pour 26 € vous disposez de la totalité des cartes couvrant le Royaume-Uni, Channel Islands comprises, of course.

navlink

Il suffit de zoomer sur une zone pour que les cartes se chargent en mémoire

Au premier coup d’oeil, vous constaterez rapidement que vous avez affaire avec des anglais : les couleurs utilisées sont tout à fait conformes aux couleurs acidulées de leur célèbre «jelly ». En comparaison des cartes Navionics, cela demande une certaine accoutumance :

navlinkC’est encore plus flagrant dans les détails :

navlinkPar contre les plans de port manquent souvent de détails, et les informations cartographiques textuelles sont très succinctes. Par exemple en Ecosse, le nom des îles n’est pas porté sur la carte, il faut faire un appui long sur chacune pour l’obtenir dans une fenêtre d’information. C’est assez déroutant, pour ne pas dire exaspérant.

navlinkLe rafraîchissement de l’affichage est aussi très lent, particulièrement avec mon iPad 3 dont l’écran est réputé pour être le plus lent de la gamme. Prévoyez de télécharger les cartes de votre destination à l’avance avec une bonne connexion internet.

Connexion AIS

Le minimum que pouvait faire Digital Yacht était de rendre son application compatible avec l’affichage des cibles AIS. A cela s’ajoute la réception des données NMEA du GPS externe. Il est seulement dommage de n’avoir pas prévu l’affichage des autres instruments en NMEA, puisque Digital Yacht a déjà développé une application dédiée à cette fonction iOnBoard. Espérons que ce sera intégré dans une future version.

Les cibles sont affichées avec des couleurs spécifiques par type de navire, et un tap sur une cible affiche une étiquette portant son nom et un bouton ⓘ permettant d’afficher les informations détaillées. Les calculs CPA et TCPA sont effectués et une alarme réglable alerte sur les routes de collision.

navlink AIS

Une innovation : la route en réalité augmentée

Une fonction innovante dans cette application : afficher les objets et données cartographiques en réalité augmentée. Les fonctions de création de route sont relativement classiques…

navlink… mais le suivi de la route peut se faire à plat sur la carte, ou bien à travers la caméra de votre iPhone ou iPad :

navlink ARGadget ou réellement utile ? Il faudra voir à l’usage. Mais il est un fait que cette fonction apporte une nouvelle dimension à la navigation, en superposant la carte au paysage.

Pour les autres fonctions, l’application ne propose des données météo et des informations de marées que par connexion à des sites internet. Aucune fonction d’importation/exportation de fichiers (waypoints, routes, traces). Enfin, pour ce prix là, il ne faut pas non plus trop en demander !

Aujourd’hui NavLink ne concerne que les Iles Britanniques, il est probable que la couverture géographique s’étendra à d’autres pays européens. En attendant, cela permet de naviguer avec des cartes vectorielles de l’Irlande à l’Ecosse pour la moitié du prix de Navionics Marine UK pour la même zone.


(¹) Voir ces acronymes dans le Glossaire cartographique

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Concernant l’iPad Mini Retina wifi et le BAD ELF GPS PRO – GPS BLUETOOTH POUR IPAD, pensez vous qu’il soit compatible avec toutes les cartes marines pré-citées et les cartes routières du style Tomtom?
    merci de votre réponse et de vos articles tellement intéressants.
    Ma femme a été la première femme a participer à la première édition “Rames guyane” en 2006, et le monde marin , on aime bien!!!

    • Le Bad Elf une fois associé en Bluetooth est pris en compte par le Service de Localisation. Il fournit donc la position GPS à toutes les applications qui utilisent ce service.