Navigation Mac

Le blog

Quel iPad pour la navigation ? [MAJ-4]

Vous êtes de plus en plus nombreux à m’interroger sur le choix d’un iPad pour un usage de navigation. N’ayant malheureusement pas le temps de répondre à chaque demande un billet s’impose. Quatre ans après un article similaire, bien entendu aujourd’hui complètement obsolète, il faut chaque année refaire le point sur cette question.

Critères de choix

Il y en a plusieurs, qui ne dépendent pas uniquement d’une utilisation maritime, mais aussi de l’utilisation terrestre que vous ferez de votre tablette.

  • Le modèle : je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises sur mon site web (²) et dans plusieurs billets (³), un modèle Wi-Fi+Cellular est impératif pour disposer du GPS intégré. Avec un simple modèle Wi-Fi, il vous faudra ajouter, soit un GPS Bluetooth, soit un multiplexeur pour récupérer les données NMEA du GPS du bord.
  • La taille mémoire : de 32 à 512 Go suivant les versions, le choix est large. A utilisation stricte de navigation, avec des applications utilisant de la cartographie vectorielle, 32 Go pourraient suffire pour faire le tour du monde. Mais si vous utilisez de la cartographie raster, plus volumineuse que la cartographie vectorielle à zone géographique équivalente, dès lors 64 Go seront nécessaires. Attention cependant : si vous stockez vos photos et vidéos de voyage, si vous ajoutez de la musique et des films, 128 Go ou plus ne seront pas de trop.
  • La taille et la résolution de l’écran : iPad (9,7 pouces) ou iPad Mini (7,9 pouces), je dirai que le choix dépend surtout de la distance à laquelle se trouvera le navigateur de son écran. Donc dans une certaine mesure de la taille du bateau. J’embarquerai un iPad Mini sur un Corsaire, un Muscadet, ou encore un Etap 21. Mais au-delà de 7 mètres, la distance séparant le barreur et l’emplacement de l’iPad justifiera peut-être un écran 10 pouces pour un meilleur confort de lecture. Il faut aussi considérer l’encombrement de l’iPad, plus réduit pour un iPad Mini dans son boitier étanche que l’iPad 9.7″ dans le boitier équivalent. Concernant la résolution, les écrans Retina à haute résolution n’apportent aucune amélioration à lecture de la cartographie vectorielle (Navionics, CMap, etc), mais au contraire une bien meilleure définition à la cartographie raster et à l’imagerie satellite. Quant-aux derniers modèles (iPad Air 2, iPad Pro et iPad 10,5″) ils bénéficient d’un écran laminé multi-couches anti-reflets qui permet désormais une correcte lecture plein jour.

Les différentes versions

[MAJ octobre 2017] Nous en sommes à la 10e version d’iPad 9,7″, la 4e version d’iPad Mini, la 2e version d’iPad Pro 13″ et la 1ère version d’iPad 10″5.

• Hier

Le premier iPad Mini d’octobre 2012 possédait les mêmes caractéristiques techniques que l’iPad 2. C’était une excellente tablette, avec un écran qui n’avait rien à envier à sa grande sœur, une autonomie permettant de longues journées de navigation et une recharge rapide. Remplacé par l’iPad Mini Retina en octobre 2013, puis iPad Mini 3 en octobre 2014 et Mini 4 l’année suivante, qui reprennent à peu près les mêmes composants que les iPad Air et Air2. Mais plus aucun modèle fabriqué depuis cette époque.

Les premiers iPad 1, excellentes tablettes dont certaines ont parcouru des milliers de milles pendant plusieurs années, ne sont malheureusement plus supportées par Apple. Cela signifie plus de mise à jour possible de l’OS et l’obsolescence des applications que les développeurs ne peuvent pas conserver rétro-compatibles. Ce sera également le cas prochainement des iPad 32 bits : iPad 2 et 3. L’iPad 3, appelé « New iPad » à sa sortie, avec son écran Retina à haute résolution, est certainement la plus mauvaise tablette de la gamme. Commercialisée certainement trop vite, elle a été remplacée après seulement sept mois par l’iPad 4 qui corrigeait ses nombreux défauts, dont principalement un écran Retina très peu réactif et un temps de recharge de plus de 5 heures.

L’iPad Air est commercialisé en novembre 2013. Cette nouvelle tablette présente une réelle progression dans la qualité : plus fine, plus légère, bien plus puissante et rapide, elle est dotée d’un écran très réactif et beaucoup plus lumineux, donc une meilleure vision en plein jour. Une nouvelle technologie de batterie a permis une diminution sensible de la consommation associée à un temps de recharge ramené à celui de l’iPad 2. Certains spécialistes considèrent l’iPad Air comme la véritable deuxième tablette d’Apple après l’iPad 1 ! L’iPad Air 2 en octobre 2014 apporte encore une amélioration à la qualité de l’affichage avec une technologie d’écran multi-laminé plus fin et un traitement anti-reflets. On peut enfin le lire en plein soleil. Il est aussi encore plus puissant avec un processeur A8X couplé au coprocesseur M8 et 2 Go de RAM. Une bête de course toujours plus légère (444 gr. pour le modèle WiFi+Cellular).

• Aujourd’hui

[MAJ octobre 2017] En novembre 2015 a été lancé le grand iPad Pro avec un écran 13″, pourvu en option d’un clavier discutable, sensé venir en concurrence des appareils Surface 3 de Microsoft sur le marché professionnel. Pour la plaisance, sa taille et son poids le destinent essentiellement à la table à carte, malgré la disponibilité d’un boitier étanche et des supports permettant de l’utiliser en extérieur. En mars 2016, un iPad Pro 9,7″ doté de processeurs toujours plus puissants et d’une mémoire de stockage jusqu’à 256 Go, mais aussi plus cher que l’iPad Air 2, ne présente pas alors un avantage déterminant pour un usage de navigation.

Mais depuis juin 2017, Le Pro 13″ a fait l’objet d’une nouvelle génération, et le Pro 9,7″ a été remplacé par l’iPad Pro 10,5″.

Mon conseil [MAJ septembre 2018] 

• Occasion ou Apple reconditionné

  • iPad Air 2, on en trouve toujours sur le magasin des appareils reconditionnés d’Apple (Refurb Store), une des meilleures tablettes d’Apple. Particulièrement pour l’usage plein jour de son écran laminé anti-reflets. Mais à fin 2018 ce modèle a passé 4 ans.

• Neuf

  • iPad Pro 13″ et 9,7″, si vous recherchez toujours le plus récent. Le 13″ est lourd et donc plutôt réservé à un usage sur table à carte.
  • iPad Pro 10,5″, le dernier venu, mais attention : il y a encore très peu de protection étanche sérieuse adaptée à ses nouvelles dimensions.
  • iPad 2018 9,7″, c’est le nouvel iPad low cost. Un bon choix pour son rapport qualité/prix.

Rendez-vous l’année prochaine quand ce billet sera devenu obsolète à l’arrivée des futurs modèles.


(²) http://www.francis-fustier.fr/gpsnavxhard.html
(³) iPad, GPS et abonnement au réseau cellulaire 3G

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

34 Commentaires

  1. bonjour tout le monde. Mon Ipad 2 n’est pas vieux, de 2013. Et je ne l’utilise que pour la nav (celle d’un plaisancier moyen, soit quelques jours par an :-)). Donc pas de vidéo, pas de musique, seulement du wifi en vacances pour les nouvelles.

    j’avais bien mesuré, quelques années après, sa conso. J’avais réellement 10 h d’autonomie. Sa recharge sur secteur était de 5 h. Sa recharge à 100 % sur allume cigare en utilisation en nav était de 10 H.

    j’ai constaté il y a 1 an ou 2 une baisse d’autonomie, difficile à vérifier, vu le compteur d’heures fantaisiste, voir cessant de l’afficher.

    j’ai donc refait les mesures. De mémoire : autonomie environ 7H. Recharge sur secteur environ 3H30, (plus rapide que du temps neuf), recharge en nav, 8H30 (idem)

    donc, il y a bien une perte de capacité de la batterie. Et je suis loin des 1.000 cycles charge/décharge.

    avez-vous constaté aussi ce phénomène ?