Navigation Mac

Le blog

Quelle application pour la navigation ?

Je ne suis pas un adepte des tableaux comparatifs pour les applications, et je l’ai déjà exprimé, tant il est difficile de mesurer et comparer des aspects totalement subjectifs comme l’ergonomie, la qualité graphique d’une interface utilisateur, la rapidité d’exécution de telle ou telle fonction. Cependant, un récent commentaire dans un article précédent m’a suffisament agacé pour que cela m’incite à une tentative de comparaison des aspects purement objectifs, à savoir les fonctions proposées et les prix.

Je me limiterai aux trois applications correspondant au “top 3” de mon récent sondage (¹) qui offrent, d’une part les fonctions de connectivité indispensables à une intégration aux instruments du bord, d’autre part le stockage des informations (fichiers GRIB de météo et courants, marées). Toutes fonctions permettant une navigation au grand large. C’est la raison pour laquelle j’ai exclus Navionics Boating, dont certaines fonctions ne sont accessibles que par une connexion internet en continu (marées, courants et météo en streaming) qui la destinent donc essentiellement à une navigation côtière, et qui n’offre pas de connectivité autre que pour quelques sondeurs de pêche (²).

La comparaison va porter sur Weather4D 2.0, iNavX et iSailor.

Les fonctions

Même sur un critère aussi objectif que la liste des fonctions, il y a matière à discuter. Par exemple, les requêtes de fichiers météo GRIB dans iNavX sont basiques, avec des critères de choix très simplifiés et un affichage rudimentaire, alors que Weather4D 2.0 propose des critères de sélection étendus, et un affichage multi-données sophistiqué. Autre exemple, iSailor propose par abonnement des données concernant les marinas, pompeusement appelé Guide de Navigation, fonction absente des deux autres applications. Mais le découpage en une dizaine de régions à 9 ou 10 € par an et par région, et le faible niveau de qualité des informations fournies, en font plutôt un critère subjectif qu’objectif. Dernier exemple, les marées et courants proposés par abonnement dans iSailor sont d’une précision toute relative, basées sur des tables harmoniques bien moins précises que les marées du SHOM, proposées avec marée.info, ou encore celles fournies avec AyeTides qui ont fait l’objet d’un long travail de corrections depuis plusieurs années. Pour finir, iNavX et iSailor proposent les mêmes données météo GRIB issues de la société Theyr.com, mais leur accès en streaming nécessite une robuste connexion internet à haut-débit, inutilisable à plus de 5 milles nautiques de la côte.

Les prix

On le voit rapidement dans le tableau, une application gratuite n’est pas forcément la moins chère. Quoi qu’il en soit, les tarifs en jeux sont ridiculement faibles, en comparaison du travail de développement nécessaire à la conception et à l’amélioration permanente de ces excellentes applications sur lesquelles nous faisons de plus en plus reposer notre sécurité. Trouver qu’une application à 50 € est chère, quand on a entre les mains une tablette à 700 € et qu’on est assis dans un bateau qui vaut certainement entre 100 fois et 300 fois ce prix, me semble un peu indélicat.

La cartographie

Critère parfaitement objectif, la cartographie proposée par une application de navigation est un choix déterminant du navigateur.

iNavX propose, via le serveur X-Traverse, un choix important d’éditeurs de cartes, essentiellement des cartes au format raster. Mais il propose pricipalement la cartographie vectorielle Navionics Plus à couverture mondiale, découpée en vastes régions. A terme de un an, les mises à jour des cartes nécessitent un renouvellement payant pour moitié prix de l’achat initial.

iSailor propose uniquement sa propre cartographie vectorielle Transas TX-97, également à couverture mondiale découpée en de nombreuses zones géographiques, en achats intégrés à l’application. il est à noter que depuis l’origine aucune mise à jour n’a fait l’objet d’un paiement.

Weather4D 2.0, tout comme la version Weather4D Android, propose, via le serveur français Geogarage, la cartographie d’une douzaine d’éditeurs officiels au format raster en utilisant la technologie des tuiles (bien connue des utilisateurs de MaxSea TimeZero) pour un affichage très fluide. Ces éditeurs, dont le SHOM, l’UKHO, le NOAA, etc. produisent leur cartographie numérique à l’identique de leurs cartes papier. Chaque abonnement annuel à un éditeur permet de bénéficier de la totalité des régions qu’il couvre. Cependant, à ce jour la couverture n’est pas totalement mondiale, certaines zones géographiques ne sont pas, ou encore mal, couvertes en détail.

Après cela faites votre choix. Et comme j’ai pu le constater dans le sondage déjà évoqué, rien ne vous empêche d’opter pour deux cartographies différentes dans deux applications concurrentes. Ou encore de choisir une autre application que ces trois-là !

———
(¹) Sondage : quelle application pour quelle navigation ?
(²) Navionics Boating 9.0 le point sur les nouveautés
———

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

4 Commentaires

  1. Bonjour Francis , merci pour ce comparatif. Effectivement j’utilise Weather4D et iNavX. Par contre ces derniers temps impossible de télécharger et d’importer les fichiers Grib sur l’application Inavx. De même en allant directement sur le logiciel Ugrib pour le téléchargement. D’autres amis navigateurs n’y arrivent plus non plus. Y a t il une explication à ce phénomène ? Est ce temporaire ? Ou comment y remédier ? Merci pour vos éclaircissements. Cordialement

    • Les requêtes via X-Traverse dans iNavX ne fonctionnent plus depuis un bon moment. Je l’avais signalé à l’ancien développeur. Depuis que l’application a été rachetée, les nouveaux développeurs semblent rencontrer pas mal de soucis. De toute façon la gestion des GRIB dans iNavX a toujours été très simpliste. Complètement dépassé aujourd’hui. Passez donc à Weather4D 2.0 pour tout ce qui concerne la météo et le routage. Et en prime toutes les fonctions de navigation !

  2. Pour ce qui me concerne, je suis d’accord sur les débats sans aucune légitimité sur le prix exagéré d’une application à cinquante Euros, quand le moindre mousqueton de spi avec émerillon coute 15 euros. Il faudrait quand même commencer à être un peu sérieux…

    Par contre je n’ai vu aucune réponse A la question qui revient souvent concernant la difficulté à utiliser une application qui nécessite le téléchargement de cartes dont le volume est limité êt qui nécessite donc un passage à la station internet. Tout le monde n’a pas accès à Internet tous les jours et parfois pas toutes les semaines. Tout dépend du programme de navigation.
    Pourrions nous avoir une idée claire de la question (qui peut paraitr stupide, mais tout le monde n’est pas informaticien).
    En ce qui me concerne, c’est le seul frein qui m’empêche de passer à weather 4D 20

    • Thanks for your post. One other thing is the fact that individual states have their very own laws which affect people, which makes it very difficult for the our lawmakers to come up with a different set of remaocendotimns concerning home foreclosure on householders. The problem is that a state has own legal guidelines which may interact in an unwanted manner in terms of foreclosure policies.