Navigation Mac

Le blog

Recevoir les données NMEA 2000 avec iNavX

ngw1Il est désormais possible de connecter un système N2K (¹) à iNavX, sur iPhone ou sur iPad.

En effet, la société Actisense, bien connue pour ses interfaces NMEA (multiplexeurs et passerelles), a conçu le NGW-1 ISO, un convertisseur de données NMEA 2000 vers NMEA 0183 et vice-versa. Connecté à un Miniplex-2Wi de ShipModul ou un WLN10 de DigitalYacht, les données ainsi converties seront envoyées en WiFi à iNavX.

Un système NMEA 2000 classique comporte généralement un récepteur GPS auquel s’ajoutent d’autres instruments.

schema nmea2000

Schéma NMEA 2000 standard

Connecter un Actisense NGW-1 ISO à un Miniplex-2Wi :

  • Fil blanc du NGW-1 au connecteur A du IN1, IN2 ou IN3 du Miniplex
  • Fil bleu du NGW-1 au connecteur B du IN1, IN2 ou IN3 du Miniplex

Si vous utilisez iNavX avec un iPad, et que vous possédez un pilote automatique NMEA 2000, vous pouvez renvoyer les données NMEA 0183 vers celui-ci :

  • Fil rouge du NGW-1 au connecteur A du OUT1 du Miniplex
  • Fil noir du NGW-1 au connecteur B du OUT1 du Miniplex

Connecter le NGW-1 (ISO) au réseau NMEA 2000. Lier ensuite iNavX au Miniplex-2Wi (voir ²).

NGW1 - Miniplex-2Wi

Connecter un Actisense NGW-1 ISO à un WLN10 :

  • Fil blanc du NGW-1 au connecteur NMEA In+ du WLN10
  • Fil bleu du NGW-1 au connecteur NMEA In- du WLN10

Connecter le NGW-1 (ISO) au réseau NMEA 2000. Lier ensuit iNavX au WLN10 (voir ³)

NGW1 - WLN10

(¹) N2K : abréviation US de NMEA 2000 (N 2 kilos).

(²) Miniplex-2Wi, le nouveau multiplexeur WiFi pour iPad et iPhone

(³) Voir l’Aide de iNavX

Facebooktwittermail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur de plusieurs applications de navigation sous iOS et MacOS. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je dispense de la formation aux applications ainsi que du conseil et de l'assistance pour l'intégration des appareils mobiles (tablettes, smartphones) à bord des bateaux de plaisance.

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour votre blog très instructif à de nombreux égards.
    Je me permets de vous poser une question pour avis .
    Je suis actuellement en attente d’un Solenn 32 des chantiers Franck Roy à Marans avec lequel je ferais de la navigation essentiellement côtière .
    Je pensais l’équiper d’un loch speedo sondeur , girouette anémomètre sans fil de chez Tacktick le tout relié à un pilote Raymarine ST 2000 Plus .
    Je pensais connecter les données de ces intruments par un muliplexeur iMus capable de les transmettre en Wifi à un iPad .
    Or le chantier , après demande d’avis auprès d’un fournisseur d’électronique de la Rochelle(très connu) , me déconseille ce genre d’installation pour raisons suivantes :création d’onde pouvant perturber le compas électronique , paramétrage très complexe à réserver aux unités de plus de 50 pieds,….
    Ils me conseillent d’uliser l’iPad séparémént avec son logiciel de cartographie .
    Au vu de vos différents articles, il me semblait que l’on pouvaoit sans gros problème créer un réseau WiFi avec iPad et mulitplexeur;
    Merci de votre avis et de vos conseils.
    Cordialement
    R Millet

    • Il n’y a aucune difficulté à connecter une instrumentation fournissant des données NMEA à un iPhone ou un iPad équipé de l’application iNavX. Ces appareils ne sont pas plus destinés aux grandes unités qu’aux petites, ce serait plutôt le contraire : faible consommation, faible encombrement, etc. Mais il est évident que cela fait de l’ombre aux fournisseurs d’électronique spécialisée. Je vous ai fait une réponse particulière par mail.

  2. Bonjour Richard

    Avec l’age la vue baisse, et mon lecteur de carte Raymarine n’est pas un modèle de visibilité. Très prudent en matière d’innovation maritime, j’ai néanmoins installé un réseau Wifi (multiplexeur iMux) sur mon bateau à titre expérimental. En effet les tarifs proposés pour des écrans de bonne taille sont ahurissants et un iPad semble une très bonne solution comme répétiteur des instruments, voir comme remplaçant de l’ordinateur de bord pour la navigation grâce à iNavX.

    Pour ma part l’installation c’est trés bien passée, elle a fonctionnée du premier coup (grâce aux très claires indications du site de Francis !). Le compas n’est absolument pas perturbé et le pilote non plus. J’ai limité cette expérimentation à un iPhone en attendant la sortie de l’iPad2.
    je tiendrais Francis au courant de la mise en place définitive.

    En ce qui concerne la “complexité de l’installation” il y a trois fils à brancher (!) sur le ST2000
    N’ayez aucune crainte , lancez-vous !

    http://lady-jane.fr/Lady-jane/Le_Blog/Entrees/2011/1/27_WiFi_a_bord.html