Navigation Mac

Le blog de Francis Fustier

Weather4D 2.0.11 un bouquet de nouveautés et d’améliorations

Livrée dans AppStore ce matin après deux semaines de révisions et contre-révisions des services d’Apple, toujours plus pointilleux, la nouvelle version est enfin disponible. Au menu et en vrac : AIS par internet avec AISHub, accès direct à Geogarage et gestion du cache mémoire des cartes, nouveau modèle de prévisions GRIB Météo-France AROME HD pour les régates côtières, mode plein-écran, calcul avancé des distances, pour le plus visible. Sous le capot également pas mal d’optimisation concernant le routage et la consommation électrique. Revue de détail à suivre…

AIS

AISHub est un service de tracking AIS couvrant la majeure partie de l’hémisphère nord et les régions de navigation les plus fréquentées de l’hémisphère sud. Il présente la particularité de fonctionner comme un centre de partage de données brutes NMEA AIS. Cela a permis à APP4NAV d’intégrer ce service en temps réel dans Weather4D 2.0, en complément de la réception AIS propre au bateau. Cela nécessite bien entendu une connexion internet, mais la généralisation du réseau cellulaire 4G le permet souvent en navigation côtière.

En vert les cibles AIS du récepteur du bord, en bleu les cibles via Internet

Cartographie

Le service Geogarage est désormais directement accessible depuis l’application, pour s’y inscrire et acheter les cartes nécessaires. Le manuel utilisateur en détaille la procédure. On a désormais la possibilité d’effacer manuellement la totalité des cartes contenues dans le cache mémoire. Le chargement des cartes se fait, soit en affichant les zones souhaitées et en zoomant sur tous les niveaux, soit désormais plus simplement en utilisant la fonction de pré-chargement.

Le cache mémoire de 1 Go est partagé entre les cartes nautiques, l’imagerie satellitaire (Bing) et les cartes terrestres (OSM). Il est attribué dans une zone mémoire protégée, ne pouvant être effacée que par une action de l’utilisateur : dépassement de la taille mémoire par chargement de nouvelles tuiles ou action sur le bouton « Effacer le cache ».

Routage

De nombreuses améliorations dans l’usage de la fonction, avec en complément le modèle AROME HD de Météo-France, la plus fine résolution disponible aujourd’hui sur nos côtes, avec une maille de 0,6 MN, donnée vent uniquement permettant, associée aux courants de MyOcean, un routage pointu pour les petits parcours de régate.

Une maille de 1100 mètres en latitude, 760 mètres en longitude en Baie de Quiberon

Interface

On peut passer en affichage plein écran par un double-tap, même gesture pour revenir en affichage normal. La direction du vent, des vagues et des courants était absente des étiquettes de données, c’est désormais corrigé. Un outil de mesure des distances, assez sophistiqué, vient aussi combler cette lacune. On peut effectuer plusieurs distances affichées simultanément, magnétiser une extrémité sur la position, une cible AIS, les deux, ou encore deux cibles AIS. Une seule gesture : un appui long avec deux doigts (n’importe lesquels, même à deux mains). Magique !

Pour finir avec les améliorations apparentes, on peut désormais exporter les routes au format GPX avec l’icône d’exportation générique d’iOS. L’importation au même format étant déjà active dans la version précédente.

La route optimisée peut être exportée au format GPX

Le reste est à découvrir dans la page Quoi de neuf du site web de Weather4D, et bien entendu dans les tutoriels utilisateurs en français et en anglais.

———

Facebooktwittergoogle_plusmail

Auteur : Francis

Depuis 2009 formateur conseil indépendant en informatique pour la navigation de plaisance. Traducteur d’applications de navigation sous iOS : iNavX, AyeTides, Celestial, et sous Mac OSX : GPSNavX, MacENC, Mr Tides. Professionnel de la navigation de plaisance pendant plus de 25 ans, je propose de la formation aux applications ainsi que conseil et assistance pour l’intégration des appareils Apple Mac, iPad, iPhone à bord des bateaux de plaisance.

17 Commentaires

  1. Bonjour,
    C’est avec impatience que nous attendions ces évolutions significatives de Weather4D 2.0. Qui apportent des améliorations majeures.
    Je me permet toutefois une remarque qui était déjà d’actualité sur la première version.
    La gestion des cibles est assez difficile à appréhender. Chaque zone météo à les cibles. Ce qui en soit n’est pas très pratique, mais encore acceptable à utiliser. Là où cela devient gênant, c’est que c’est la dernière zone météo ouverte qui défini les cibles disponibles pour la création et la gestion des routes. Il me semble qu’une base spécifique aux routes serait beaucoup plus facile à gérer. Ou encore mieux à mon sens, une seule base commune de cibles accessibles aux zones et aux routes. Associé à des icônes au choix afin de les organiser suivant les besoins de chacun.
    Encore bravo pour cette application et son tuto très bien conçu.

    Cdt

    • Bonjour,
      Merci pour vos encouragements !
      Je suis bien conscient que cette partie doit être améliorée. J’ai prévu une gestion des lieux par catégorie (Epaves, Ports etc.…) et avec la possibilité de les associer à une zone ou pas. L’affichage des lieux avec une icône et/ou un label spécifique sera également possible.

      Pour le moment je travaille sur l’affichage de l’instrumentions par écran. Par la suite j’attaquerais la gestion des lieux tel que décrite plus haut et la gestion des traces. ETA prévue pour fin Avril…

  2. La nouvelle version apporte des améliorations significatives, AIS Internet. Weather4D 2.0 va rendre les ipads indispensables pour la navigation. En terme d’amélioration, l’utilisation d’un cloud pour gérer les zônes météos, les routes, les cibles permettrait une meilleure integration des usages entre ipad et iphone sans devoir tout configurer 2 fois.

  3. petite précision, merci
    W4D peut-il fonctionner avec les cartes achetées chez X traverses ou faut-il acheter d’autres cartes par geogarage ?

  4. Bonjour,
    Nombre d’améliorations qui vont dans le (très) bon sens. Bravo à la réactivité du développeur. J’envisagerai presque de l’utiliser comme application principale même si …

    … je regrette que le cache mémoire soit si petit ne permettant pas de pouvoir avoir toutes les cartes nécessaires pour une navigation plus longue qu’une sortie à la journée.
    Tout le monde n’a pas un accès à internet satisfaisant lorsqu’il est en mer. D’autant plus que lorsque on se rapproche des côtes, il faut pouvoir être sûr d’avoir la carte adaptée rapidement.
    J’esperai que le cache de 1 giga me permettrai de m’affranchir d’une connexion internet permanente mais ce n’est hélas pas le cas donc je suis tojours obligé d’avoir iNavX ou cartes papier.
    Je vais donc avoir à triple les données cartographiques pendant un an puis l’année prochaine, il faudra que j’arrête de payer une des solutions. Reste maintenant à décider laquelle

  5. Bonjour,

    Beaucoup d’améliorations, avec les deux écrans et niveaux de zoom variables et la possibilité de deux types de cartographie c’est vraiment le top !

    A noter des cartes de résolution graphiques moyenne pour UKHO (127 dpi) alors que le SHOM est en 300 dpi. Quelques problèmes de recouvrement de cartes dans des zones communes (Pas de Calais) en cours de résolution par Geogarage qui sont réactifs !

    A mon avis le seul problème à ce jour de cette application c’est le cache, sa taille trop réduite et sa gestion. Tant que cela ne sera pas résolu comme sur un Navionics HD ou l’on charge une zone totale (comme pour la zone météo et le choix des modèles mais dans ce cas avec choix des éditeurs de cartes UKHO, SHOM, etc. et taille résultante indiquée…) je garderai une autre appli en parallèle … Redondance sécuritaire ne nuit pas.

    Enfin avec l’écoute et la réactivité du concepteur je ne suis pas trop inquiet pour que cette appli “made in France” soit au top dans le futur!

  6. D’accord avec les commentaires précédents. Je ne comprends même pas qu’on puisse imaginer se fier à un systeme qui nécessite une liaison Internet en mer. Peut être le systeme fonctione t’il à l’usage mieux qu’on ne l’imagine. Mais totalement d’accord pour soutenir et favoriser ce joli développement. J’utilise W4D pour la meteo. Simplement génial.

    • Weather4D 2.0 n’a absolument pas besoin d’internet en mer ! Uniquement aux escales. Il y a 20 ans j’allais en Irlande avec les cartes routières du SHOM et une ou deux cartes d’atterrissage anglaises achetées à prix d’or. Une fois en Irlande, je me rendais chez le distributeur local acheter les cartes pour la suite de ma croisière. Il était hors de question d’acheter une centaine de cartes pour faire le tour de l’Irlande.
      Aujourd’hui je vais dans un cybercafé ou le yacht club local télécharger en Wi-Fi 1 Go de cartes marines à jour en sirotant une Guiness, de quoi faire le tour d’Irlande en détail, et pour seulement une poignée d’euros.
      Pourquoi faire le tour d’Irlande en emportant une carte Navionics allant de l’Allemagne à la Corse en passant par les Canaries ?

  7. Et pourquoi partir avec les pleins d’eau alors que l’on en trouvera un fois arrivé au port ?
    Tout cela n’est qu’une question de philosophie personnelle et de choix de son mode de navigation. L’évolution des capacités informatique font que l’on peut partir avec toutes ses cartes sans “surpoids” alors pourquoi s’en priver ?
    PS: Pour le tour de l’Irlande c’est Navionics UK sans l’Allemagne, la Corse et les Canaries.

  8. Bonjour
    Nous sommes de fervents utilisateurs de Weather4D pro, actuellement en version 1.3.4, la MAJ est payante, je suppose sur AppStore je ne trouve pas d’offre de MAJ faut il comprendre que la licence complète doit être achetée ?
    Merci et belle journée

    • Weather4D 2.0 n’est pas une mise à jour, mais une nouvelle application de navigation cartographique, entièrement ré-écrite, intégrant le météo et le routage. Un combiné de iNavX + Weather4D PRO en mieux ! De ce fait les deux applications continuent de cohabiter.
      Voyez le comparatif sur le site Weather4D.

  9. Bonjour
    Je viens d’acquérir Weather 4D 2.0, je suis en période d’apprentissage ! Je ne sais pas si c’est la version 11 que j’ai, je ne vois pas où c’est inscrit (pas de A propos de…). J’ai aussi acquis iPolar pour importer les polaires de mon J88 mais le résultat calculé par iPolar est assez éloigné des polaires que j’ai pu récupérer sur le net pour ce bateau. J’ai lu que l’on pouvait importer des polaires au format csv mais je n’ai pas vu comment et a priori ce n’est pas documenté ?
    Merci pour votre réponse

    • L’importation de polaire au format CSV est décrite dans mon billet :
      Le routage arrive dans Weather4D Pro 1.3
      au §3.
      Si vous avez des applications à mettre à jour sur votre tablette, elles sont notifiées par une pastille rouge sur l’icône “App Store”. Il suffit d’ouvrir App Store > Mises à jour, puis taper sur “Tout mettre à jour”.
      Si aucune pastille rouge n’apparaît, c’est que toutes vos applications sont à jour.

  10. Bonjour,

    Je viens d’acquérir Weather 4D 2.0 et je pars naviguer entre Hendaye et San Sebastian. Je me pose la question du meilleur choix concernant le logiciel de navigation entre iNavx et W4D :
    – quelle carte est la plus précise : la carte électronique Navionics 46XG (iNavx) ou la carte Raster du SHOM 6786 (Weather 4D) ?
    – peut-on avec la nouvelle version de Weather 4D 2.0 exporter le routage vers iNavx ?
    D’avance merci pour votre réponse.

    • Ce sont deux applications qui peuvent parfaitement se compléter. Du fait du faible coût des applications et des cartes, il n’est pas superflu de porter ceinture et bretelles. Même si vous préparez et suivez majoritairement la navigation dans Weather4D 2.0, vous pourrez toujours transférer vos routes dans iNavX (et inversement dans la prochaine mise à jour). La carto du SHOM s’arrête en détail à la frontière espagnole. La carto Navionics devient ensuite nécessaire le long de la côte d’Espagne. A noter dans W4D 2.0 que l’UKHO fournit certains détails de la côte d’Espagne, et l’excellente imagerie satellite Bing (livrée en standard) pour les plans de ports.