Les images arrivent...

iNavX et iSailor offrent toujours plus de fonctions

L’année 2015 à peine commencée, les développeurs nous livrent déjà les évolutions de leurs applications, probablement élaborées entre deux coupes de champagne pendant les fêtes. Je considère iNavX et iSailor comme les deux meilleures applications de navigation à ce jour sous iOS. Ce sont celles qui offrent les fonctions les plus étendues et le choix des meilleures cartographies.  Elles ont chacune leurs qualités et leurs défauts, et je profite des nouveautés apportées par leur récente mise à jour pour tenter un rapide comparatif fonctions/prix.

Attention, l’exercice reste lié à une vision instantanée, valable aujourd’hui mais rapidement obsolète demain, tant les évolutions sont rapides dans ce domaine. D’autre part il est toujours difficile de faire la part des aspects objectifs et subjectifs dans un comparatif, je m’y suis déjà confronté par le passé (¹). (suite…)

Nouveau modèle GFS à maille 0,25°

Par une notification corrigée le 23 décembre 2014 (¹), le NWS (National Weather Service) de la NOAA a annoncé une importante mise à jour de son modèle GFS de prédictions météorologiques devant être effective à la mi-janvier 2015. En fait, ce modèle est partiellement disponible à titre expérimental depuis début décembre.

Rappel

Le Global Forecast System (GFS) est un modèle de prévisions météorologiques produit par les National Centers for Environmental Prediction (NCEP) dépendant du NWS. Des dizaines de variables (²) atmosphériques et de terrain sont disponibles à travers cet ensemble de données, depuis les températures, les vents et les précipitations jusqu’à l’humidité du sol et la concentration de l’ozone atmosphérique. Le monde entier est couvert par le modèle GFS actuel avec une résolution horizontale de 27 km entre points de grille jusqu’à 10 jours. La résolution horizontale est de 70 km pour les prévisions entre une semaine et deux semaines. Le modèle GFS est un modèle couplé, composé de quatre modèles distincts (un modèle atmosphérique, un modèle océanique, un modèle terrestre, et un modèle de glace de mer), qui concourent ensemble pour donner une image exacte des conditions météorologiques. Des modifications sont régulièrement apportées au modèle GFS pour améliorer la performance et la précision des prévisions. Les données maillées sont disponibles par téléchargement via les serveurs NOMADS (National Operational Model Archive and Distribution System) et largement utilisées par les développeurs d’applications dans le monde entier.

(suite…)

L’émotion est insoutenable [MAJ]


Iridium Mail & Web est redevenue pleinement utilisable

Depuis la mise à jour Apple iOS 8 début octobre 2014 l’application Iridium Mail & Web (qui a remplacé AxcessPoint Mail & Web) n’était plus capable d’exporter une pièce jointe dans une autre application par la fonction « Ouvrir dans… ». De ce fait on ne pouvait plus utiliser un fichier météo GRIB reçu en pièce jointe depuis le serveur SailDocs dans aucune application, principalement Weather4D PRO. Il a fallu plus de 3 mois pour que deux mises à jour successives viennent corriger ce problème sévèrement handicapant pour les utilisateurs clients de Iridium :
[MAJ du 21 novembre 2014] La version 1.0.6 corrige enfin ce bug, mais hélas en ajoute d’autres dont l’affichage en rotation.
[MAJ-2 du 6 janvier 2015] La version 1.0.9 corrige les bugs d’affichage et de suppression des messages (en supprimant la rotation, trop forts !). 

Week-ends de formation embarquée « Naviguer avec un iPad » 2015

ACM-catamaranPour la troisième année consécutive le partenariat est reconduit avec ACM-CATAMARAN, école de croisière affiliée à la Fédération Française de Voile. Nouveauté pour 2015 : des week-ends de formation auront également lieu sur la côte Atlantique au départ de La Rochelle en plus du départ traditionnel de la base ACM du Gapeau, près de Hyères. J’encadrerai donc ces week-ends de formation dédiée à la navigation sur tablette « Naviguer avec un iPad ». Deux jours de formation embarquée sur catamarans Lagoon ou Nautitech.

Le calendrier 2015 prévu est le suivant :

  • Hyères : 14-15 mars; 21-22 mars; 28-29 mars; 4-5 avril; 25-26 avril; 9-10 mai; 19-20 septembre; 26-27 septembre; 3-4 octobre; 10-11 octobre; 17-18 octobre. Sur Lagoon 380 ou 400.
  • La Rochelle : 28-29 mars; 4-5 avril; 11-12 avril; 18-19 avril; 25-26 avril; 30-31 mai; 6-7 juin; 12-13 septembre; 26-27 septembre; 3-4 octobre; 10-11 octobre; 17-18 octobre. Sur Nautitech 442. (suite…)

Les documents nautiques sur support électronique

Depuis la publication de la division D240 révisée, applicable à dater du 1er mai 2015 (voir mon article précédent), il est désormais officiel que les documents nautiques obligatoires peuvent être embarqués sous forme numérique.

2.06.6 Le règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM), ou un résumé textuel et graphique, éventuellement sous forme de plaquettes autocollantes, ou sur support électronique et son appareil de lecture.
2.06.7 Un document décrivant le système de balisage de la zone fréquentée, éventuellement sous forme de plaquettes autocollantes, ou sur support électronique et son appareil de lecture.

2.07.5 Le livre des feux tenu à jour ou disponible sur support électronique et son appareil de lecture.
2.07.12 L’annuaire des marées officiel, ou un document annuel équivalent élaboré à partir de celui-ci. Il peut être sous format papier ou numérique. Ces documents ne sont pas requis en Méditerranée.

La plupart d’entre eux étant désomais en téléchargement libre, cela va permettre un substantiel gain de place dans la bibliothèque du bord et d’économie. Voici donc un rapide inventaire des documents français officiels et privés, disponibles au format PDF, pouvant être sauvegardés dans la bibliothèque Apple iBooks sur iPhone et iPad. (suite…)

Les cartes électroniques sont-elles réglementaires en France ? [MAJ]

Cette question me revient de temps à autres, et comme nul n’est censé ignorer la loi, je me sens dans l’obligation d’apporter ma contribution à l’édification des foules (de plaisanciers) en fournissant une réponse collective.

Navigation

Navigation manuelle ou électronique, laquelle choisir ?

(suite…)

Cartographie Raster… le grand retour

Tous les navigateurs qui me font le plaisir de suivre ce blog l’ont compris, je suis jusqu’à ce jour le défenseur des cartes vectorielles pour les applications de navigation sur appareils électroniques mobiles. Je m’en suis exprimé dans de nombreux billets :

Auto-citation (¹) :
J’ai déjà exprimé et je persiste à dire que la cartographie raster n’est plus adaptée aux appareils informatiques modernes tels que tablettes, smartphones et petits ordinateurs portables. Affichage mal commode, taille des fichiers trop élevée, pas de base de donnée, difficulté de mise à jour, etc.”

Selon le bon vieil adage que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, de récentes évolutions techniques matérielles et logicielles, ajoutées à des évènements maritimes survenus récemment,  m’ont amenés à réfléchir sur la justesse de mon opinion. Formé à la vieille école de la sécurité aux Glénans, le seul parti-pris que je dois de m’autoriser à exprimer est celui de la sauvegarde de la vie humaine en mer. Cela risque de faire un peu « vieille barbiche » pour certains, mais j’assume. Accrochez-vous, ça va être long. (suite…)

Compass Eye et SeaNav, les bonnes surprises de Pocket Mariner

Au détour d’une recherche sur App Store pour mon précédent billet, j’ai découvert sous le vocable « Simrad » une application qui me rappelle furieusement quelquechose. De recherche en recherche, je découvre la société Electric Pocket. Cet éditeur d’applications britannique développe des applications pour mobiles depuis 1997, et récemment des applications nautiques sous le nom Pocket Mariner. Cette société est basée au Pays de Galles, Royaume-Uni, et travaille avec des partenaires du monde entier.
(suite…)

Les fabricants d’électronique de marine et le phénomène tablette

Quelques jours avant l’ouverture du Nautic de Paris où, je le rappelle, je serai présent sur le stand iTabNav (Hall 2.1 – D31), un tour d’horizon s’impose. Et justement, dans notre horizon immédiat nous aurons, comme chaque année, la proximité des fabricants d’électronique de marine et de leurs représentants.

Lors de la précédente édition du salon nautique, j’avais pu constater la frilosité – pour ne pas dire l’hostilité – des fabricants à l’égard du phénomène croissant des tablettes et autres smartphones sur le marché de la navigation. A force de promouvoir ces appareils et leurs applications, je ne me suis probablement pas fait que des amis dans ce milieu. Cependant, la forte pression des acheteurs de bateaux, et donc d’électronique de navigation, a contraint lesdits fabricants à intégrer un minimum d’interactivité entre leur propre matériel et les appareils mobiles possédés désormais par une majorité de navigateurs.

Ce qui m’incite à faire un rapide point sur l’état des applications fournies et l’avancée des fonctions proposées.

(suite…)