Les images arrivent...

Reed’s Digital Almanac : La bible du navigateur anglophile

Pour qui navigue en Manche et sur les côtes Britanniques, une pratique même élémentaire de l’anglais est une aide appréciable. Hormis savoir commander une « Pint of Guiness » ou une assiette de « Fishes and Chips » au premier pub accosté, la lecture d’ouvrages nautiques en anglais, aidée d’un lexique des termes de marine français-anglais est un atout considérable. Les guides de navigation anglais sont parmi les meilleurs au monde, au point que nombre d’entre eux ont été traduits en français, comme les Guides Imray.

Mais s’il en est un absolument incontournable, c’est bien le Reed’s Nautical Almanac, « La » Bible anglaise du navigateur. Un pavé de plusieurs centaines de pages, fort heureusement disponible aujourd’hui en version numérique sur iOS. (suite…)

Week-ends de formation embarquée « Naviguer avec un iPad » 2016

1. Formations ACM

La base ACM dans la rivière du Gapeau

Pour la quatrième année consécutive le partenariat est reconduit avec ACM-Catamaran, école de croisière affiliée à la Fédération Française de Voile.

En 2016 des week-ends de formation sont programmés au départ de Hyères  (base ACM du Gapeau) et au départ de La Rochelle (Port des Minimes). J’animerai la plupart de ces week-ends dédiés à la navigation sur tablette « Naviguer avec un iPad ». Deux jours de formation intensive embarquée sur catamarans Lagoon ou Nautitech pour 3 à 6 personnes en cabine privative.

Calendrier 2016 :

  • Hyères (Le Gapeau) sur Lagoon 380, 400S2, ou Nautitech Open 40
  • La Rochelle (Minimes) sur Nautitech 442
    • 19-20, 26-27 mars
    • 2-3, 9-10, 16-17, 23-24 avril
    • 30 avril-1er mai, 21-22 mai
    • 4-5, 11-12, 18-19 juin
    • 10-11, 17-18, 24-25 septembre
    • 1-2, 8-9, 15-16 octobre

Soit les mêmes dates pour les deux bases de départ. Pour chaque week-end, la sélection se fera en fonction des inscriptions.

(suite…)

Iridium GO! Un retour d’expérience positif [MAJ]

A la suite de mes précédents billets (¹) concernant cet appareil de communication par satellite, j’étais resté circonspect sur l’intérêt de ce produit malgré son caractère incontestablement novateur, une indiscutable ergonomie, et un excellent rapport qualité/prix. Des défauts de jeunesse ayant mis longtemps à être réglés, et surtout un débit de transfert des données sensiblement inférieur (²) aux autres appareils de la marque (Iridium 9555 et 9575) avaient occulté pour moi les aspects positifs, principalement concernant les requêtes de fichiers météo GRIB.

Fort heureusement, un test de plusieurs semaines réalisé en octobre et novembre lors d’un convoyage atlantique, et une nouvelle offre commerciale [voir MAJ], ont eu raison de mes réticences.

(suite…)

Navily facilite les escales en quelques taps

Ces dernières années, les startups françaises ont fleuri dans le monde de la navigation de plaisance. UniverSailSamboat, Hey Captain, Nauting, Dolink, ShareMySea, Boaterfly, SailSharing, BigSkipper, et j’en oublie certainement. Leur dénominateur commun est de faire appel au numérique pour mettre en oeuvre une idée qui entend apporter un service inédit aux plaisanciers. Combien survivront ? Difficile à dire, mais elles ont toutes le mérite de dépoussierer la plaisance de papa en s’adressant à la jeune génération des pratiquants des loisirs nautiques. Partage communautaire des infos, co-location, « bla-bla-boat », autant de réponses à des attitudes nouvelles dans la pratique de la navigation de plaisance.

Parmi elles, une m’a particulièrement séduit, Navily. Une idée simple au demeurant : partage communautaire des informations sur les « bons » mouillages et réservations en ligne des escales de court terme dans les ports de plaisance, à partir d’une application sur smartphone (iOS, Android). Rien d’exceptionnel, me direz-vous. Mais attendez de voir l’emballage…

(suite…)

Acheter les cartes marines sur Geogarage

Weather4D 2.0 propose un choix de cartes raster issues de nombreux services hydrographiques internationaux. Les dossiers de cartes sont mis à disposition pour l’application par le serveur web français Geogarage. Les cartes font l’objet d’une souscription annuelle par éditeur directement sur le site de Geogarage après y avoir créé un compte. Une fois l’abonnement à un éditeur effectué, la saisie dans Weather4D 2.0 des identifiants créés dans Geogarage active l’affichage du dossier souscrit, prêt à être téléchargé. Méthode à suivre pas-à-pas :

(suite…)

Weather4D 2.0 revisite la navigation sur iPad [MAJ]

Weather4D 2.0 est disponible sur Apple AppStore (*). Après le succès des deux premières versions, la société APP4NAV vient revisiter la navigation cartographique sur iPad et iPhone en lui intégrant la dimension temporelle. Avec les simulations et le routage météo, la navigation devient prévisionnelle, permettant une anticipation constante sur les conditions météo et l’état de la mer à venir. Cette « navigation dans le futur », appuyée sur la qualité des prédictions météorologiques et océanographiques aujourd’hui disponibles, a été conçue dans le souci d’apporter une nouvelle dimension à la sécurité des plaisanciers. (suite…)

OS X 10.11 El Capitan et System Integrity Protection

Information importante pour les utilisateurs de GPSNavX ou MacENC sur Mac OS X.

Si vous avez fait la mise à jour de votre système d’exploitation vers OS X 10.11 « El Capitan » (¹) vous risquez de rencontrer des difficultés, voire l’impossibilité, de faire reconnaître les appareils connectés sur vos ports USB, tels GPS, AIS ou Multiplexeurs. En effet, deux actions impératives sont à effectuer. Suivez le guide… (suite…)

Signal K Project, l’ échange universel open source de données marines

Vous allez bientôt entendre parler de Signal K, un standard de communication de données marines, développé en open source, qui ambitionne de remplacer les standards NMEA (0183 et 2000) techniquement dépassés par le développement exponentiel des objets connectés. Les concepteurs entendent apporter un protocole ouvert et gratuit aux développeurs comme aux industriels, permettant de s’affranchir des contraintes liées aux normes NMEA : coût des licences, limites de débit, limite du nombre et des types d’appareil, inadaptation aux environnements complexes, aux communications sans fil, donc incompatibilité avec l’internet des objets et l’internet tout court.

(suite…)

La cartographie Navionics devient-elle dangereuse [MAJ] ?

Depuis le début de la saison de navigation, de nombreux plaisanciers ont constaté une multiplication des erreurs sur les cartes Navionics, à la suite des récentes mises à jour, tous supports confondus. Un peu partout en Europe, Allemagne, Pays Baltes, côtes françaises de la Manche et jusqu’en Espagne, sont apparus des chenaux inexistants et des sondes erronées, des sondes disparues, des informations absentes, des informations bathymétriques contradictoires selon les niveaux de zoom, et j’en passe. Le plus important est que ces constatations sont faites par des utilisateurs assidus de la cartographie Navionics de longue date, des navigateurs expérimentés.

[MAJ corrective 26 août 2015]
[MAJ-2 rectificative octobre 2015] Voir fin d’article. (suite…)

AIS pour les nuls

Avec la généralisation progressive des transpondeurs AIS (émetteurs-récepteurs) à bord de nos bateaux de plaisance (¹), et leur présence obligatoire à bord d’une grande partie des navires de commerce, les possibilités d’affichage et de traitement des cibles (navires environnants équipés d’un transpondeur) ont considérablement amélioré notre sécurité. Encore faut-il savoir interpréter ces informations qui, dans des zones à forte fréquentation, peuvent rapidement devenir un vrai casse-tête.

Dans ce genre de situation, mieux vaut un diagnostic rapide des risques de collision !

(suite…)